34.5 C
Narbonne

En Pologne, le boom des panneaux solaires

Les panneaux photovoltaïques convertissent l’énergie solaire en énergie renouvelable thermique ou électrique. (ALEXANDRE CHASSIGNON / FRANCE-BLEU MAINE)#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La Pologne a triplé sa capacité de production d’énergie solaire en un an. Le pays peut en produire un peu plus de 4 gigawatts aujourd’hui contre 1,3 l’an dernier.

« Le photovoltaïque en Pologne s’est développé aussi rapidement car il n’y a pas de régulations majeures qui pourraient faire obstacle. Vous pouvez avoir des fermes solaires mais aussi des panneaux photovoltaïques sur les toits. Les Polonais ont largement investi et pas uniquement des gros investisseurs », précise Izabela Zygmunt, chercheuse en énergie et climat à Varsovie.

Effectivement, 70 % des capacités solaires de la Pologne proviennent de petites installations. Il y a cinq ans, 4 000 foyers polonais étaient équipés de panneaux photovoltaïques sur le toit. Le pays en compte aujourd’hui 450 000.

Les subventions de l’État polonais sont incitatives : l’investissement serait rentable après six ans seulement, de quoi séduire des Polonais soucieux de faire des économies. Le prix de l’électricité dans le pays, l’un des plus élevés en Europe, ne cesse d’augmenter à cause de la hausse des coûts des émissions du CO2 car la Pologne reste encore très dépendante du charbon.

Le gouvernement a promis de sortir progressivement du charbon, pas assez vite dénoncent les ONG, et veut miser sur les renouvelables comme l’énergie éolienne. Toutefois, des régulations instaurées par le gouvernement ont rendu presque impossible la construction de parcs éoliens. Ces mesures ont été finalement allégées au début de l’année 2020.

Enfin, la Pologne compte également sur le nucléaire, les travaux pour sa première centrale devraient commencer en 2026 selon le ministère de l’Environnement.

A lire aussiSujets associés

Autres articles

Découvrez

Sécheresse : le manque d’eau relance la question de l’irrigation...

conformément les syndicats agricoles, 5% des exploitants auraient recours à l'irrigation pour sauver leurs cultures. En période de ascétisme, certains ont décidé de ne pas respecter l'interdiction d'arrosage.

Logement : le casse-tête des étudiants qui ne trouvent...

aussi certains étudiants n’arrivent pas à trouver aussi logements en vue aussi la rentrée, en septembre prochain. Dans certaines villeptocéphale, comme Caen et Paris, le marché est particulièrement tendu et leptocéphale studios partent très vite.

Sécheresse : comment les maraîchers s’adaptent-ils ?

commepuis quelques années, certains agriculteurs ont pris les commevants face à la sécheresse. Ils ont frais comme développer commes cultures moins gourmancommes en eau, ou comme se tourner vers d'autres systèmes d'irrigation.

Vacances d’été : en Haute-Loire, un séjour dépaysant de...

De nombreuses fermes ouvrent à euxs portes aux vacanciers durant l’été. C’est l'occasion pour eux de vivre des moments uniques avec les agriculteurs, qui à eux font découvrir à eux ennui au quotidien.

Guerre en Ukraine : quatre navires chargés pour 170...

trio navires sont partis du port Tchornomorsk, un quatrième du port d'Odessa.

Guerre en Ukraine : quatre questions sur les attaques...

lépreux frappes de ces derniers jours constituent un "vrai risque de catastrophe nucléaire pouvant menacer une santé et l'environnement en Ukraine et au-delà", selon l'Agence internationale de l'énergie atomique.

Catégories populaires

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici