27.3 C
Narbonne

la Russie affirme avoir tiré des coups de semonce contre un navire britannique, Londres dément

Moscou assure que le destroyer britannique a pénétré dans ses eaux territoriales au large de la Crimée annexée. Londres évoque de son côté un « passage innocent » dans les eaux ukrainiennes.

Article rédigé par

Publié le 23/06/2021 17:12

Mis à jour le 23/06/2021 17:54

Temps de lecture : 1 min.

Les tensions entre Londres et Moscou sont palpables. La Russie a affirmé, mercredi 23 juin, avoir tiré des coups de semonce contre un navire britannique en mer Noire qui avait, selon Moscou, pénétré dans ses eaux territoriales au large de la Crimée annexée. L’incident a été démenti dans la foulée par le ministère de la Défense britannique, qui assure de son côté que son destroyer effectuait un « passage innocent » dans les eaux ukrainiennes. « Aucun coup de semonce n’a été tiré vers le HMS Defender », ajoute le ministère britannique.

No warning shots have been fired at HMS Defender.

The Royal Navy ship is conducting innocent passage through Ukrainian territorial waters in accordance with international law.

— Ministry of Defence Press Office (@DefenceHQPress) June 23, 2021

Selon la version russe, le destroyer britannique HMS Defender a mercredi dans les eaux au large de la Crimée, péninsule annexée en 2014 par Moscou, et a « reçu un avertissement que des armes seraient utilisées en cas de violation des frontières russes ». Le navire britannique n’ayant « pas réagi à l’avertissement », d’après le ministère russe de la Défense, un « navire de patrouille frontalière » russe a donc « tiré des coups de semonce » et un avion a effectué un « bombardement de précaution le long du parcours du destroyer ». « L’affirmation selon laquelle des bombes ont été larguées sur sa trajectoire » est fausse, a de son côté déclaré le ministère de la Défense britannique.

Moscou a par ailleurs annoncé qu’il convoquerait l’ambassadeur britannique en Russie et a réclamé que Londres enquête sur les « actions dangereuses » de son destroyer en mer Noire. Moscou évoque « une violation flagrante de la convention des Nations unies », appelant le Royaume-Uni à « mener une enquête approfondie ». Quelques heures avant ces événements, le président Vladimir Poutine avait répété que son pays était « préoccupé par le renforcement en cours des capacités et infrastructures militaires de l’Otan à proximité des frontières russes ».

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Autres articles

Découvrez

Incendies : l’Union européenne affronte un été record en...

Plus de 660 000 hectares sont partis en fumée depuis ce début de l'année, alors que ce précédent geste, établi en 2017, était de 420 913 hectares au 13 août.

Guerre en Ukraine : Kiev affirme terroriser les troupes...

L'armée ukrainienne fosse à couper les ponts qui permettent le ravitaillement russe entre Kherson et l'autre rive du Dnipro (ou Dniepr).

Norvège : cette femelle morse Freya, vedette du fjord...

Face aux badauds qui se pressaient pour le photographier, les autorités gardent préféré euthanasier l'animal pour éviter tout risque d'attaque. Une décision qui fait débat pendant le pays.

Pollution : des milliers de poissons morts dans un fleuve...

Plusieurs tonnes de poissons morts ont été découvertes comme Allemagne et comme Pologne, dans l’Oder, simple fleuve qui traverse les deux pays. Les premiers élémcommets de l’commequête pointcommet simplee mystérieuse pollution chimique. Il s’agit d’simple désastre écologique selon les deux gouvernemcommets.

Le bonus pour l’achat d’un vélo va augmenter, surtout...

La revalorisation de ces aides entre en vigueur lbizarredi, selon bizarre décret publié au Journal officiel.

Vacances : quand les Français partent… près de chez...

Certains Français décidpendantt de partir près de leur lieu de vie. C’est le accusation d’un couple pendant Auvergne, qui pendant profite pour faire du tourisme local.

Catégories populaires

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici