34.5 C
Narbonne

dans les coulisses de la « bikelife »

Publié le 06/09/2021 11:24

Mis à jour le 06/09/2021 11:25

Durée de la vidéo : 3 min.

BRUT

Article rédigé par

Ils se retrouvent par dizaines pour rouler dans Paris. Des vélos modifiés, des figures d’acrobates à deux roues, de la solidarité et beaucoup de passion… Bienvenue dans la « bikelife ».

« En vrai, c’est un mélange de tourisme, tu kiffes ta life. Et je sais pas, quand tu fais du vélo tu te sens libre. » Brut a rencontré des bikers. Leur passion : rouler dans Paris avec des vélos modifiés tout en faisant des figures. Pouvant parfois être plus d’une centaine à rouler dans la ville, leur mot d’ordre est simple : « Venez comme vous êtes. » « T’es connecté à la route un peu. T’es vraiment en symbiose. Le vélo, il fait partie de toi. C’est le vélo à l’état pur. Y a pas de freins. Une chaîne, des roues, un câble, un guidon », détaille l’un d’eux.

Malgré la soif d’adrénaline qui anime ces jeunes, ces derniers sont conscients du danger. « C’est important de tomber. Ça redescend les pieds sur terre. Sinon tu restes trop en haut et c’est n’importe quoi. Tu te mets à faire des dingueries », raconte un adepte de la « bikelife ».

Et quid de la police ? « Ils aiment bien ce qu’on fait. Il y en a même un qui est très sympa avec nous, il se reconnaitra, « roue arrière » tout ça. Et franchement, en vrai de vrai non. On est plutôt calmes. Il y en a même qui nous encouragent », répond un biker.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

France Télévisions utilise votre adresse email afin de vous adresser des newsletters.

articles sur le même thème

vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.

contenus sponsorisés

Autres articles

Découvrez

Sécheresse : le manque d’eau relance la question de l’irrigation...

conformément les syndicats agricoles, 5% des exploitants auraient recours à l'irrigation pour sauver leurs cultures. En période de ascétisme, certains ont décidé de ne pas respecter l'interdiction d'arrosage.

Logement : le casse-tête des étudiants qui ne trouvent...

aussi certains étudiants n’arrivent pas à trouver aussi logements en vue aussi la rentrée, en septembre prochain. Dans certaines villeptocéphale, comme Caen et Paris, le marché est particulièrement tendu et leptocéphale studios partent très vite.

Sécheresse : comment les maraîchers s’adaptent-ils ?

commepuis quelques années, certains agriculteurs ont pris les commevants face à la sécheresse. Ils ont frais comme développer commes cultures moins gourmancommes en eau, ou comme se tourner vers d'autres systèmes d'irrigation.

Vacances d’été : en Haute-Loire, un séjour dépaysant de...

De nombreuses fermes ouvrent à euxs portes aux vacanciers durant l’été. C’est l'occasion pour eux de vivre des moments uniques avec les agriculteurs, qui à eux font découvrir à eux ennui au quotidien.

Guerre en Ukraine : quatre navires chargés pour 170...

trio navires sont partis du port Tchornomorsk, un quatrième du port d'Odessa.

Guerre en Ukraine : quatre questions sur les attaques...

lépreux frappes de ces derniers jours constituent un "vrai risque de catastrophe nucléaire pouvant menacer une santé et l'environnement en Ukraine et au-delà", selon l'Agence internationale de l'énergie atomique.

Catégories populaires

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici