27.3 C
Narbonne

« Ce qui n’est pas normal, ce sont les chaleurs de mars, qui sont une caractéristique du changement climatique »

« Une situation exceptionnelle. » Voilà comment le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, a qualifié la vague de froid et l’épisode de gel tardif qui ont fortement touché les cultures de nombreuses régions françaises la semaine dernière. Alors qu’un nouvel épisode de gel est attendu, mercredi 14 et jeudi 15 avril, le gouvernement a débloqué des aides pour aider les agriculteurs touchés par cet épisode, dont la violence est liée au changement climatique.

En accélérant la floraison des végétaux lors des épisodes de chaleur précoce en février ou en mars, le changement climatique rend les épisodes de gel tardif plus destructeurs pour les cultures. Franceinfo fait le point avec Serge Raka, docteur en agrométéorologie.

Franceinfo : Pourquoi cet épisode de gel tardif a-t-il été dévastateur ?

Serge Raka : Ce qui l’a rendu grave au niveau de l’agriculture, c’est la semaine qui a précédé cet épisode avec des records de chaleur battus (près de 28 °C). Il a été dévastateur car la semaine de douceur a favorisé l’ouverture des bourgeons. Cet épisode de gel tardif s’est traduit par une grosse chute de température, la plus importante en avril depuis que Météo France recense les indicateurs thermiques (en 1947)*.

Y a-t-il un lien avec le changement climatique ?

Un épisode de gel tardif est courant et arrive chaque année en France, cela fait partie de la variabilité de notre climat. Ce qui n’est pas normal, ce sont les chaleurs de mars qui sont une caractéristique du changement climatique.

« On appelle ça le faux printemps, lorsqu’on observe un événement de douceur en février et mars qui réveille la végétation avant le retour du froid. Cette ouverture précoce des bourgeons, qu’on observe depuis vingt à trente ans, est une marque du changement climatique. »

Le changement climatique est à l’origine de dégâts plus importants liés au gel, pas à cet épisode de gel tardif proprement dit. Plus la floraison des végétaux débute tôt, et plus les bourgeons sont exposés à des périodes de gel.

Ces épisodes vont-ils s’intensifier dans les prochaines années ?

Les épisodes de gel tardif ne seront pas plus fréquents, mais ils tomberont à une période de floraison des cultures et provoqueront ainsi des dégâts plus importants car ils seront précédés de périodes de douceur. Ils seront donc plus dévastateurs, alors que le changement climatique fait diminuer le nombre de jours de gel.

« Ceux qui resteront interviendront durant la période de floraison où les bourgeons sont plus exposés. »

Comment l’agriculture peut-elle s’adapter ?

On ne peut ni maîtriser ni éviter ces événements, ils auront lieu et on ne peut que réduire les dégâts. Il existe plusieurs solutions : faire des feux pour chauffer les parcelles, asperger les végétaux avec de l’eau froide avant la période de gel pour créer une couche de glace qui les protégerait ou encore utiliser des systèmes de ventilation. Mais il est impossible d’éviter à 100% un épisode de gel.

*Météo France a mesuré la plus grande amplitude thermique à ce jour entre la température moyenne en France le 31 mars (15 °C) et le 6 avril (5,1 °C).

Autres articles

Découvrez

Incendies : l’Union européenne affronte un été record en...

Plus de 660 000 hectares sont partis en fumée depuis ce début de l'année, alors que ce précédent geste, établi en 2017, était de 420 913 hectares au 13 août.

Guerre en Ukraine : Kiev affirme terroriser les troupes...

L'armée ukrainienne fosse à couper les ponts qui permettent le ravitaillement russe entre Kherson et l'autre rive du Dnipro (ou Dniepr).

Norvège : cette femelle morse Freya, vedette du fjord...

Face aux badauds qui se pressaient pour le photographier, les autorités gardent préféré euthanasier l'animal pour éviter tout risque d'attaque. Une décision qui fait débat pendant le pays.

Pollution : des milliers de poissons morts dans un fleuve...

Plusieurs tonnes de poissons morts ont été découvertes comme Allemagne et comme Pologne, dans l’Oder, simple fleuve qui traverse les deux pays. Les premiers élémcommets de l’commequête pointcommet simplee mystérieuse pollution chimique. Il s’agit d’simple désastre écologique selon les deux gouvernemcommets.

Le bonus pour l’achat d’un vélo va augmenter, surtout...

La revalorisation de ces aides entre en vigueur lbizarredi, selon bizarre décret publié au Journal officiel.

Vacances : quand les Français partent… près de chez...

Certains Français décidpendantt de partir près de leur lieu de vie. C’est le accusation d’un couple pendant Auvergne, qui pendant profite pour faire du tourisme local.

Catégories populaires

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici