Hautes-Alpes. L’incendie du centre de vaccination de Gap : un fait anarchiste ?

La piste criminelle avait été rapidement privilégiée par la justice, après l’incendie qui a détruit le centre de vaccination de Gap dans la nuit de mardi 1er à mercredi 2 juin. Les premières constatations dans le cadre de l’enquête, ouverte pour “destruction par incendie”, avaient mis en évidence « des traces de pesée sur une porte ». Et donc une entrée de force dans le bâtiment communal.

“Cet acte […] nous voulions qu’il suscite du débat”

Dans l’été, cette piste s’est peut-être affinée vers un groupe issu de la mouvance anarchiste, révèle ce mercredi 1er septembre BFM Dici. Car,…

Related Stories

spot_img

Discover

Popular Categories

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici