24.3 C
Narbonne

le prix des fournitures relativement stable

Suivez ici l’actualité économique régionale et nationale du vendredi 27 août 2021, actualisée chaque heure de 9h à 18h.

<<< Pour nous contacter au sujet d’informations économiques : [email protected]

<<< Retrouvez ici le fil d’informations économiques du jeudi 26 août 2021

Retrouvez également notre page LinkedIn pour suivre notre actualité

Rentrée : le prix des fournitures relativement stable

Comme chaque année, l’association de consommateurs Confédération syndicale des familles (CSF) a conduit une étude sur le coût de la rentrée scolaire en France. Mais, alors qu’elle avait évoqué un an plus tôt une augmentation de 6,2% de ce coût, notamment en anticipation d’un éventuel reconfinement, la hausse attendue est cette fois plus contenue, aux alentours de 1%.

Les professionnels du secteur annoncent en outre une « bonne nouvelle pour les consommateurs » : « à références constantes et périodes 2020/2021 de vente identiques, tous les univers affichent une baisse de leur prix, de -1,5% pour les accessoires jusqu’à -4,6% pour les cahiers & papiers », a expliqué l’Association des industriels de la papeterie et du bureau (AIPB).  

En revanche, « le coût des fournitures de sport a augmenté de manière très importante », regrette Johan Jousseaume, secrétaire confédéral du secteur Education de l’association CSF, pointant l’augmentation du prix des matières premières comme le coton ou la laine.

Ardèche : Pipo moteurs brille aux 24 heures du Mans

Pour sa première participation aux 24 heures du Mans, Pipo moteurs, le spécialiste ardéchois des moteurs de compétition, a particulièrement brillé. Les deux voitures qu’il équipait ont terminé à la 4e et à la 5e place. « C’est, pour Pipo moteurs, le fruit de 20 ans de travail et de toute l’expérience acquise depuis toutes ces années. Et c’est la récompense de longs mois de développement. On a commencé à travailler sur ce moteur en février 2020 pour le livrer en décembre 2020 », explique Frédéric Barozier, le PDG. Une réussite qui en appellera peut-être d’autres, car les équipes ont été félicitées par d’autres constructeurs.

À lire : Guilherand-Granges : Pipo moteurs brille aux 24 heures du Mans

Photo archives Le DL/Matthieu ESTRANGIN

Isère : 60 emplois à pourvoir chez ST Microelectronics à Crolles

STMicroelectronics recrute plus de 60 profils techniques sur son site de Crolles et organise un job dating le mercredi 1er septembre. La société veut recruter des agents et techniciens de maintenance et de process ainsi que des conducteurs de ligne de production pour ses deux usines de fabrication de puces sur plaquettes de silicium. Ces recrutements sont effectués en collaboration avec Pôle Emploi et des agences d’intérim locales pour des postes à pourvoir majoritairement en CDI.

Offres disponibles sur : https://bit.ly/2Wh85XV

À lire : Soixante emplois à pourvoir chez ST Microelectronics à Crolles

 

Le groupe Auchan en net recul au 1er semestre 2021

Les hypermarchés français du groupe Auchan affichent une baisse de 4,2% de leurs recettes, au premier semestre 2021, par rapport à la même période l’année passée. Un net recul imputable aux fermetures des centres commerciaux et aux restrictions internationales, d’après le groupe. Sur le semestre, la holding du distributeur, propriété de l’Association familiale Mulliez (AFM), enregistre une perte nette (en part du groupe) de 24 millions d’euros, contre -77 millions d’euros sur les six premiers mois de 2020.

À lire : Le groupe Auchan en net recul au 1er semestre 2021

Photo Mourad ALLILI

Isère : bars, hôtels et restaurants n’arrivent plus à embaucher

Les métiers de la restauration souffraient déjà mais, depuis la crise de la Covid, les établissements peinent encore plus à embaucher. D’après les chiffres de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie de l’Isère (Umih), au 6 juillet dernier, 59 % des 670 adhérents isérois peinaient à recruter. Plus de la moitié d’entre eux ont déclaré avoir perdu au moins un salarié pendant la crise sanitaire, alors que 49 % assuraient chercher de nouveaux bras. Et le pass sanitaire pourrait aggraver la crise : 15 % des adhérents de l’Umih Isère ont déclaré qu’au moins un de leurs salariés envisageait de partir avec son entrée en vigueur. Pour reconquérir des salariés qui ne veulent plus renoncer à leur vie familiale, la profession s’interroge sur son évolution.

À lire : En Nord-Isère, bars, hôtels et restaurants n’arrivent plus à embaucher

 

Hausse d’une « ampleur inédite » des tarifs réglementés du gaz en septembre

« Au 1er septembre 2021, les tarifs réglementés hors taxe d’Engie augmentent de 8,7 %, soit 7,9 % TTC par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er août 2021. Cette hausse est de 2,7 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 5,5 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 9,0 % pour les foyers qui se chauffent au gaz », liste la Commission qui évoque une « hausse d’une ampleur inédite ».

À lire : Hausse d’une « ampleur inédite » des tarifs réglementés du gaz en septembre

Photo Le DL/Fabrice HEBRARD

Drôme : ce nouveau job de contrôleur du pass sanitaire

Depuis quelques semaines, des postes de contrôleurs sont à pourvoir dans des entreprises du bassin de Romans. Emmanuelle Pedrero, responsable de l’agence d’intérim Synergie à Bourg-de-Péage, en dit plus sur ces nouveaux emplois. « Ce sont des contrats éphémères. On est vraiment sur le métier de l’intérim avec du contrat précaire et une prestation lors d’un événement bien précis. C’est donc un contrat de salarié tout à fait classique, au SMIC (sauf si l’entreprise décide de travailler autrement et si on est sur des heures de nuits ou des jours fériés), avec les primes de précarité et de congés payés. »

À lire : Romans/Bourg-de-Péage : ce nouveau job de contrôleur du pass sanitaire

 

Le disque vinyle devient un produit de luxe

Le marché du vinyle dépasse désormais celui des CD aux Etats-Unis en termes de chiffre d’affaires et une dynamique similaire se dessine en France, tout comme ailleurs en Europe. Et depuis quelques mois, les prix augmentent fortement, suscitant des inquiétudes. Ainsi, les filiales françaises des trois principales majors – Universal, Sony et Warner Music – ont décidé entre mars et juin des augmentations tarifaires d’environ 30 % en moyenne sur plus de 1 700 références dans leurs catalogues, affirme Christophe Ouali – cité par Les Echos – responsable des relations avec les producteurs de musique pour le syndicat Gredin, qui regroupe 85 disquaires indépendants. Selon lui, le principal argument invoqué par les géants mondiaux de la musique pour justifier les hausses est l’inflation des matériaux – polymères et autres – employés dans la fabrication des vinyles.

Photo Sheima BOUGHDIR

Michel-Édouard Leclerc demande une réévaluation du pass sanitaire

Michel-Édouard Leclerc était plutôt remonté vis-à-vis du pass sanitaire, au micro de BFMTV, ce vendredi 27 août. Il a notamment regretté la confusion qui peut régner dans la tête des consommateurs entre les magasins qui l’exigent et ceux, plus petits, qui ne font pas usage du QR code. Pour les 15 magasins Leclerc concernés, leur perte se chiffre à 25% de chiffre d’affaires depuis la mise en place du pass, selon leur dirigeant. « On va demander la suppression ou la généralisation du pass. » Par ailleurs, le patron du groupe Leclerc a tenu à envoyer un message aux industriels, leur demandant de ne pas profiter de la crise et de certaines pénuries pour faire flamber leurs prix.

À lire : Pourquoi le pass sanitaire dans les centres commerciaux pourrait disparaître

 

Orange épinglé pour « pratique commerciale trompeuse »

La Direction départementale de la protection des populations du Val de Marne (DDP) a estimé que les pratiques commerciales de l’opérateur télécoms Orange étaient de nature à tromper les consommateurs. Elle a condamné l’opérateur à communiquer sur le sujet du 12 août au 11 septembre. De fait, un énorme bandeau jaune s’affiche en haut du site grand public d’Orange, « pour faire cesser des pratiques commerciales trompeuses en matière de garantie légale de conformité ». Le litige porte sur la garantie légale de conformité de deux ans, obligatoire depuis 2016. Or, Orange présentait bien cette garantie sur ses étiquettes en boutiques et sur son site marchand mais sans préciser qu’elle est légale. La DDP a donc enjoint Orange de cesser cette pratique commerciale trompeuse, qui consistait à présenter « la garantie légale de conformité comme une offre propre Orange ».

Photo archives Le DL /Greg YETCHMENIZA

Joaillerie et horlogerie : les échanges entre la France et la Suisse simplifiés

France et Suisse ont signé une nouvelle convention sur les “ouvrages en métaux précieux et les ouvrages multimétaux” (comprendre les pièces d’horlogerie et de joaillerie). Ce nouvel accord vise à faciliter les échanges, notamment grâce à la reconnaissance réciproque des poinçons officiels apposés sur les ouvrages. Concrètement, les deux États s’engagent à autoriser, sans contrôle ou poinçonnement supplémentaire, l’importation d’ouvrages qui ont été vérifiés par l’autorité de contrôle du pays de fabrication et qui portent le poinçon officiel de celui-ci.

À lire : Joaillerie et horlogerie : les échanges entre la France et la Suisse simplifiés

 

Le regain d’inflation sera temporaire, d’après la Banque de France

Les difficultés d’approvisionnement que connaissent actuellement plusieurs secteurs « vont pousser l’inflation plus haut que ce que nous pensions, au moins à court terme, mais nous continuons à penser, à espérer que ces difficultés d’approvisionnement sont temporaires compte tenu de l’expérience des reprises précédentes », a déclaré le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau.

Photo DR

Ardèche : qui est le dernier producteur d’oignon de Tournon ?

À Tournon-sur-Rhône, le ramassage de l’oignon se déroule au mois d’août. Le légume se déguste tout l’hiver et se conserve jusqu’au printemps aux mois d’avril et de mai. « Et ce, sans conservateur », tient à préciser Frédéric Martin, gérant des légumes des îles Féray, dernier producteur de ce fameux oignon de Tournon-sur-Rhône. Selon lui, c’est l’industrialisation de la production qui a voué cet oignon à sa perte. Si la cueillette pouvait bien être mécanisée, c’est la coupe des racines et des tiges qui posait problème car l’oignon de Tournon est plat…

À lire : Qui est le dernier producteur d’oignon de Tournon ?

 

L’Etat débloque 130 millions pour développer les tiers-lieux

Le Premier ministre Jean Castex va annoncer ce vendredi 27 août l’arrivée d’une enveloppe de 130 millions d’euros, pour développer les tiers-lieux, dont la moitié provient du plan de relance. Elle sera déclinée en cinq mesures à destination des quelque 2 500 tiers-lieux recensés. Par exemple, 30 millions d’euros sont dédiés à la création d’une centaine de « manufactures de proximité », à savoir des petits ateliers de production en tous genres.

Photo d’illustration Adobe Stock

Les prix du carburant toujours au plus haut, le gouvernement vigilant

Cela fait des mois qu’on le répète, les prix du carburant sont de plus en plus élevés, retrouvant leur niveau pré-pandémie. Et l’été n’a rien arrangé. Au milieu du mois d’août, le prix du litre de gazole était en moyenne de 1,43 euro, alors que le prix du litre de SP 95 s’envolait à 1,56 euro, selon les chiffres du ministère de la Transition écologique. Cela représente une hausse respective de 13,1 et de 16% depuis le début de l’année 2021. Comparés à mars 2020, les prix augmentent de 23,6% pour le gazole, et de 29,1% pour le SP 95. Reprise de l’économie, hausse du cours du pétrole mais aussi consommation accrue durant les vacances expliquent ces variations.

Cette flambée, couplée à celles des prix de l’électricité et du gaz, est surveillée de près par le gouvernement : « le gouvernement restera très vigilant, dans les prochaines semaines, à l’évolution des prix à la consommation par rapport aux évolutions des cours du pétrole », a indiqué à l’AFP l’entourage de la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili.

 

France: le moral des ménages se dégrade encore un peu en août

Le moral des ménages en France est repassé pour la première fois depuis le mois de mai en dessous de sa moyenne de longue période. Cette dégradation entamée en juillet résulte notamment d’une « nette baisse » de la part des ménages qui considèrent que le niveau de vie en France va s’améliorer au cours des 12 prochains mois.

Photo DR

Pourquoi les pièces détachées seront bientôt plus accessibles

A partir de 2023, les constructeurs automobiles ne seront plus les seuls à pouvoir commercialiser les ailes, capot, pare-choc, pare-brise ou rétroviseurs d’une voiture. La loi Climat va permettre aux équipementiers de progressivement les concurrencer. « Pour toutes les autres pièces détachées visibles », les équipementiers ayant fabriqué la pièce d’origine « auront également la possibilité de commercialiser, à côté des constructeurs », se réjouit l’Autorité de la concurrence. En outre, tous les équipementiers « pourront produire et commercialiser ces pièces à l’issue d’une période de 10 ans à compter de l’enregistrement du dessin ou du modèle de la pièce, contre 25 ans aujourd’hui ». En d’autres termes, les dessins et modèles tomberont plus rapidement dans le domaine public.

À lire : Pourquoi les pièces détachées seront bientôt plus accessibles

 

 
France : baisse des créations d’entreprises en juillet

Le mois dernier, les créations d’entreprises ont reculé de 1 %, après une hausse de 0,7 % en juin. Les immatriculations de micro-entrepreneurs sont de nouveau en baisse (-0,9 % après -0,2 %), et les créations d’entreprises classiques inversent la tendance par rapport au mois précédent (-1,1 % après +2,2 %).

L’économie près de chez vous

Isère : pass obligatoire au Leclerc, les commerçants de la galerie marchande en souffrent
Le pass sanitaire au centre Leclerc de Tignieu-Jameyzieu a été mis en place le mardi 17 août. Après avoir surmonté la crise des gilets jaunes à partir de novembre 2018, puis celle contre la réforme des retraites en 2019, le confinement de trois mois dû à la crise du Covid-19 en 2020, puis quatre mois début 2021, les commerçants enchaînent avec cette instauration et déclarent « être au point de rupture pour beaucoup ».


Savoie : elle transforme le lait en savon
Entre novembre 2012 et juin 2018, Marine Prévoteaux s’occupe de son élevage de six ânesses sur Hauteluce. Très vite, elle comprend qu’il ne lui sera pas possible de revendre son lait aux instituts pharmaceutiques qui demandent plus de 600 litres par an. C’est pour cela qu’elle décide de valoriser elle-même son lait en créant des savons au lait d’ânesse. En 2018, Marine laisse donc tomber l’élevage pour se concentrer sur la transformation de savons.


Drôme : une saison pleine pour le camping du Grand Lierne
Malgré la Covid-19, le pass sanitaire et la météo capricieuse du mois de juillet, le camping Capfun du Grand Lierne à Châteaudouble a fait le plein de vacanciers cet été. Cette année, tous les logements pour les mois de juillet et août étaient déjà réservés à la mi-juin. « On a remarqué une clientèle un peu différente cette année, notamment des personnes qui partaient d’habitude plutôt à l’étranger et qui se sont rabattues sur la France à cause des incertitudes liées à la Covid », précise Samy Garot, le directeur administratif.

 

Isère : Barbara bichonne les animaux depuis près de deux décennies à La Tour-du-Pin
Propriétaire du salon Sam et Chipie, Barbara Liandrat ne se contente pas de laver et couper les poils des animaux, elle assure leur bien-être depuis 17 ans. Et l’activité est parfois si dense, surtout l’été, qu’elle doit faire appel à sa fille pour l’aider.

 

Ardèche : comment Pauline et Yvan luttent contre le gaspillage alimentaire
Pauline Le Clercq & Yvan Grousson, deux Rupismauriens, ont créé une conserverie bio et locale à Rochemaure. Le projet est de racheter des légumes et des fruits invendus ou déclassés, seulement à des producteurs bio ou en conversion, dans un rayon de maximum 50 kilomètres. Ensuite, ils transforment ses produits et vendent leurs conserves en circuit court. Leur objectif est de réduire le gaspillage alimentaire, et de permettre au plus grand nombre de consommer bio, à moindre prix.

 

Isère : avec Les Faux semblables, de la bière bio en circuit court
Marc-Antoine Rostaing crée sa brasserie artisanale Les Faux semblables en 2014, à Saint-Victor-de-Cessieu. Guidé par la passion, il propose des bières locales et originales. Le jeune brasseur fourmille d’idées pour faire évoluer son entreprise. Il dispose désormais d’une salle entière dédiée au brassage, d’une pièce pour l’embouteillage, ainsi qu’un dernier espace bar pour faire goûter ses bières. En plus de la vente à la ferme, on peut retrouver ses bouteilles dans des magasins de producteurs, des bars et des restaurants.

Photo archives Carina ISTRE

Vaucluse : Delta Plus poursuit sa croissance, les produits Covid s’essoufflent

Delta Plus, le spécialiste aptésien des équipements de protection individuelle, continue sur sa lancée amorcée en 2020. Pour lui, la crise sanitaire a boosté ses affaires. Le groupe a également bénéficié d’un effet de périmètre positif, lié à l’intégration de ERB Industries (Etats-Unis), société acquise en décembre 2020, et des sociétés Alsolu (France) et Artex (Allemagne) acquises en début d’année 2021. Ainsi, Delta Plus a annoncé pour son premier semestre 2021 un chiffre d’affaires consolidé de 166,8 millions d’euros, en progression de 21,8 % par rapport au premier semestre 2020. À périmètre et taux de change constants, le chiffre d’affaires consolidé progresse de 9,7 % sur le premier semestre, dans la continuité du premier trimestre.

« Compte-tenu des éléments exceptionnels qui ont marqué le premier semestre 2020, et du retour à une activité plus usuelle au premier semestre 2021, la croissance du groupe a logiquement bénéficié en cette première partie d’année 2021 d’une forte reprise sur les produits qui avaient particulièrement souffert du ralentissement économique en 2020 », commente la société. Ainsi, le chiffre d’affaires des produits Covid-19 s’affiche en baisse de 44,5% au premier semestre 2021, tandis que le chiffre d’affaires réalisé sur les autres produits est en hausse de 23,3%.

 

Les indépendants réclament le maintien du fonds de solidarité pour tous jusqu’à la fin 2021

Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a annoncé mercredi 25 août la fin du « quoi qu’il en coûte ». Si les indépendants, dans leur majorité, partagent cette idée, ils estiment que le système à deux vitesses mis en place par le gouvernement, dans lequel seulement certains continuent de toucher des aides, n’est pas pertinent. Les organisations représentant les indépendants réclament des indemnisations liées à la perte d’activité de chacun et non en fonction de l’appartenance à la liste des secteurs prioritaires que sont l’événementiel, le tourisme, la culture, le sport et l’hôtellerie-restauration. Leurs représentants – ils sont 3 millions en France – ont martelé ce message lors d’une rencontre avec le ministre chargé des PME. Leur principale revendication est aujourd’hui de relancer le fonds de solidarité jusqu’à la fin 2021 pour tous les indépendants en difficulté.

Autres articles

Découvrez

ouvert. Guerre en Ukraine : la journaliste russe Marina...

La journaliste âgée de 44 ans avait été interpellée mercredi à son siège.

Les clichés à travers le monde. Les Italiens parlent-ils...

En ce mois d’août, franceinfo s’interroge sur les clichés que l’on associe quelquefois à rare pays. Est-ce pertinent ? Ou, au contraire, infondé ? Aujourd’hui, direction l'Italie. Les Italiens parlent-ils vraiment avec les mains ?

Guerre chez Ukraine : un nouveau bombardemchezt vise la...

Plus tôt dans la journée de jeudi, uns autorités russes et ukrainiennes ont évoqué cinq frappes touchant un site de la usine et se sont mutuelunment accusées d'en être responsabuns.

Allemagne : un accident dans un parc d’attraction...

Au total, seize personnes garafinnt dû être hospitalisées jeudi mais aucune précision n'a été donnée sur l'état afin la personne grièvement blessée.

Fin de l’importation du charbon russe par l’UE :...

Conformémcommet à la décision prise comme avril commernier par ses 27 membres, l’Union europécommene n’importe plus comme charbon russe à partir comme mercredi 10 août. Avec quelles conséqucommeces ? Elémcommets comme réponse.

VIDEO. Brut vous dit tout sur les arnaques du...

Le compte personnel de formation, c’est unique occasion d’avoir accès à de nombreuses formations en ligne grâce à de l’argent accumulé en travaillant. Mais depuis sa création, de nombreuses arnaques disposent vu le jour.

Catégories populaires

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici