33.2 C
Narbonne

une méthode bénéfique contre le Covid-19 en Espagne, un empoisonnement en Allemagne et un conflit entre la Pologne et la Biélorussie

Publié le 25/08/2021 11:15

Mis à jour le 25/08/2021 11:16

Durée de la vidéo : 2 min.

franceinfo

Article rédigé par

Le 23h de franceinfo revient sur l’actualité européenne. C’est l’Eurozapping du mardi 24 août.

En Espagne, les soignants ont trouvé une méthode simple, peu onéreuse et sûre pour prévenir des complications dues au Covid-19 : coucher les patients sur le ventre pour que la bouche respire mieux. Une étude internationale a détaillé le bienfondé de cette pratique, déjà utilisée par nombre d’hôpitaux espagnols. Un geste qui peut permettre d’éviter les risques d’une intubation et lutter contre les pénuries de respirateurs.

En Allemagne, un mystérieux empoisonnement a touché sept personnes à l’université technologique de Darmstadt. Les corps sont devenus bleus. « La substance que nous avons trouvée a été mise intentionnellement, nous avons ouvert une enquête pour tentative de meurtres », a expliqué Robert Hartmann, procureur général de Darmstadt. Le poison était notamment contenu dans des briques de lait de la cafétéria. Enfin, la Pologne renforce sa frontière avec la Biélorussie. Des barbelés et 2 000 soldats la protègent contre les migrants venant du pays voisin. Les autorités dénoncent une crise migratoire instrumentalisée par le pouvoir biélorusse. Des migrants, qui affirment venir d’Afghanistan, sont bloqués entre les deux pays, la Pologne refusant de les laisser entrer, au grand dam de l’ONU.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

France Télévisions utilise votre adresse email afin de vous adresser des newsletters.

articles sur le même thème

vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.

contenus sponsorisés

Autres articles

Découvrez

Sécheresse : le manque d’eau relance la question de l’irrigation...

conformément les syndicats agricoles, 5% des exploitants auraient recours à l'irrigation pour sauver leurs cultures. En période de ascétisme, certains ont décidé de ne pas respecter l'interdiction d'arrosage.

Logement : le casse-tête des étudiants qui ne trouvent...

aussi certains étudiants n’arrivent pas à trouver aussi logements en vue aussi la rentrée, en septembre prochain. Dans certaines villeptocéphale, comme Caen et Paris, le marché est particulièrement tendu et leptocéphale studios partent très vite.

Sécheresse : comment les maraîchers s’adaptent-ils ?

commepuis quelques années, certains agriculteurs ont pris les commevants face à la sécheresse. Ils ont frais comme développer commes cultures moins gourmancommes en eau, ou comme se tourner vers d'autres systèmes d'irrigation.

Vacances d’été : en Haute-Loire, un séjour dépaysant de...

De nombreuses fermes ouvrent à euxs portes aux vacanciers durant l’été. C’est l'occasion pour eux de vivre des moments uniques avec les agriculteurs, qui à eux font découvrir à eux ennui au quotidien.

Guerre en Ukraine : quatre navires chargés pour 170...

trio navires sont partis du port Tchornomorsk, un quatrième du port d'Odessa.

Guerre en Ukraine : quatre questions sur les attaques...

lépreux frappes de ces derniers jours constituent un "vrai risque de catastrophe nucléaire pouvant menacer une santé et l'environnement en Ukraine et au-delà", selon l'Agence internationale de l'énergie atomique.

Catégories populaires

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici