24.3 C
Narbonne

pertes historiques au premier semestre, mais un été prometteur

Suivez ici l’actualité économique régionale et nationale du mardi 24 août 2021, actualisée chaque heure de 9h à 18h.

<<< Pour nous contacter au sujet d’informations économiques : [email protected]

<<< Retrouvez ici le fil d’informations économiques du lundi 23 août 2021

Retrouvez également notre page LinkedIn pour suivre notre actualité

Club Med : pertes historiques au premier semestre, mais un été prometteur

C’est une année très contrastée qui se déroule actuellement chez Club Med, l’exploitant de villages de vacances. Son président, Henri Giscard d’Estaing, a confirmé une saison estivale favorable, avec un fort redémarrage américain et des destinations françaises « qui ont bien marché ». Sur le début du second semestre, les réservations ont connu une hausse de 90% par rapport à l’an dernier.

Pour autant, cela ne devrait pas suffire à compenser un premier semestre calamiteux, plombé par la non-ouverture des remontées mécaniques durant toute la saison hivernale. Fosun Tourisme Group, la branche tourisme du conglomérat chinois Fosun, propriétaire du groupe, indique que le volume d’affaires de Club Med a fondu de 64,2 % par rapport à la même période de l’année précédente, soit un montant de 175 millions. L’entreprise accuse même une perte opérationnelle de 127 millions, dont 39 millions inhérents à la fermeture de villages. Le manque à gagner en chiffre d’affaires s’élève à 260 millions d’euros, l’aide de l’Etat compensant à hauteur de 10 millions.

Photo Le DL/Bernard NICOLET

Isère : Enwires, la start-up de l’infiniment petit pour les plus grands

La société doménoise Enwires a été créée en 2016 par deux ingénieurs chimistes du CEA de Grenoble : Olga Burchak et Peter Reiss. Cette entreprise, spécialisée dans la technologie des nanofils est, au bout de 5 ans, en pleine progression. Elle emploie aujourd’hui une quinzaine d’ingénieurs chercheurs. Et sa présidente est actuellement en négociation pour acquérir un local de 1 500 à 2 000 m² où seront installées deux lignes de production, ce qui va permettre d’embaucher une quinzaine de personnes, ingénieurs et techniciens de fabrication, dans les deux ans. Le produit principal d’Enwires est un composite à base de graphite et silicium qui remplace le graphite dans les batteries Li-ion actuelles, afin d’augmenter leur capacité énergétique et leur vitesse de charge.

À lire : Enwires : la start-up doménoise de l’infiniment petit pour les plus grands

 

France : les recettes de TVA au 1er semestre dépassent leur niveau d’avant-crise

Les recettes de la TVA en France au premier semestre 2021 ont été supérieures à celles enregistrées à la même période en 2019, avant la crise, signe d’une solide reprise, a souligné ce lundi 23 août le ministre des Comptes publics, Olivier Dussopt. « Si nous revenons plus rapidement que prévu au niveau de production d’avant-crise, c’est parce que les aides d’urgence que nous avons mises en place ont été efficaces et que le plan de relance fonctionne bien », s’est félicité le ministre, invité de BFM Business.

Photo Le DL/Aurélie CHUPIN

Isère : comment le Covid a été bénéfique à un magasin de jouets

Après des années passées dans le domaine de la vente à distance, Michelle Flandrin-Vargnot s’est reconvertie dans le jouet. Elle a créé sa boutique, La Tour du jouet, il y a sept ans, à La Tour-du-Pin. Contrairement à beaucoup de ses collègues commerçants, la pandémie de Covid-19 a eu un effet positif sur les ventes du magasin. « Je vendais de plus en plus de jeux de société, que ce soit pour les enfants ou les adultes, ça n’a fait que confirmer une tendance », explique Michelle Flandrin-Vargnot. La gérante a également vendu énormément de jeux d’extérieur, notamment lors du premier confinement, « quand il faisait beau ».

À lire : La Tour du jouet, terrain de jeu de Michelle Flandrin-Vargnot depuis 7 ans

La collecte du livret A est de retour à la normale

Les Français ont mis de côté 1,15 milliard d’euros sur leurs livrets A en juillet. L’an dernier à la même période, qui avait été marquée par le premier déconfinement et la fin des contraintes sanitaires, ils avaient épargné 1,85 milliards d’euros sur ces comptes. Ce chiffre de 1,15 milliard apparaît d’autant plus comme un retour à la normale que juin, traditionnellement un mois de collecte importante, avait marqué une rupture avec une collecte nulle.

À lire : La collecte du livret A est de retour à la normale

Photo Le DL/Mourad ALLILI

Isère : la pénurie de matériaux met les entreprises de BTP en péril

Depuis le début de l’année, difficile de se procurer matières premières et matériaux pour mener à bien les chantiers en cours. Une pénurie qui s’accompagne d’une hausse des prix. Une crise inédite à laquelle les professionnels du BTP ne voient pas encore d’issue. En Nord-Isère, les choses « ne vont pas mieux qu’ailleurs », d’après le président de la fédération du BTP du département. Pire : le dynamisme de l’industrie locale ne fait qu’amplifier les effets de la crise. Le constat est désolant : « Les entreprises qui ont déjà emprunté pendant le confinement risquent de mettre la clé sous la porte. Celles qui ont de l’épargne perdent quand même de l’argent. Les comptes se dégradent, tout comme les bilans et les notations des entreprises. » La crise a donc déjà causé des dégâts irréversibles qui vont affecter le secteur du BTP pendant des mois, voire des années.

À lire : La pénurie de matériaux met les entreprises de BTP en péril

 

Pénurie de blé : la FNSEA invite à « relativiser » la hausse du prix des pâtes

Malgré l’inquiétude affichée par les fabricants de pâtes quant à la menace de pénurie de blé dur, la présidente de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) s’est voulue rassurante lundi 23 août quant à une éventuelle hausse du prix pour les consommateurs.

Photo archives Le DL

Isère : Serge Ferrari réalise un chiffre d’affaires record, en croissance de 73,6 %

Le groupe isérois Serge Ferrari, qui fabrique des toiles composites innovantes à destination des bâtiments, a annoncé son chiffre d’affaire pour le deuxième trimestre 2021, qui s’élève à 80,6 millions d’euros (+73,6% à périmètre et change constants) ainsi que celui du premier semestre 2021, à 144,7 millions (+42,6% à périmètre et change constants). Cette excellente performance s’explique par les effets conjugués de la progression des ventes dans la plupart des marchés du groupe, un effet de base favorable en raison du confinement strict à la même période de l’année dernière et un impact prix positif grâce aux premiers effets des majorations de tarifs pratiquées par le groupe.

« Notre très bon début d‘exercice montre qu’au sortir des différents confinements, Serge Ferrari Group est désormais en ordre de marche pour reprendre sa conquête. La réorganisation de nos forces commerciales faisant suite aux deux acquisitions récentes, Verseidag (Allemagne) et F.I.T (Taïwan), porte ses fruits et les premières synergies se concrétisent. Pour répondre aux fluctuations haussières des matières premières, nous avons également procédé à des hausses de prix tout en préservant nos relations avec nos clients et partenaires », explique ainsi Sébastien Ferrari, PDG de Serge Ferrari Group.

 

Nord Stream 2 : ce gazoduc qui sème la discorde en Europe

Le chantier du gazoduc Nord Stream 2 est au cœur d’une bataille géopolitique et économique depuis plusieurs années, opposant les États-Unis et l’Allemagne, mais aussi les Européens entre eux, ainsi que la Russie et l’Ukraine. Nord Stream 2 va relier la Russie à l’Allemagne via un tube de 1 230 kilomètres sous la mer Baltique. D’une capacité de 55 milliards de m3 de gaz par an, il suit le même parcours que son jumeau Nord Stream 1, opérationnel depuis 2012. Ce doublement du tracé va augmenter les possibilités de livraison de gaz russe à l’Europe à un moment où la production au sein de l’UE diminue. Mais ce tracé fait des envieux, et certains pays craignent d’être lésés, ou que ce projet serve trop les intérêts russes.

À lire : Nord Stream 2 : c’est quoi ce gazoduc qui sème la discorde en Europe ?

Photo d’archives Le DL/A.S.

Drôme : à Valence, Florent Mejean demande l’annulation de l’arrêté “anti-livreurs”

Lundi 26 juillet, la Ville de Valence avait pris un arrêté pour interdire le stationnement et la circulation des deux-roues motorisés en centre-ville piéton de 20 heures à 6 heures du matin. Dans le viseur : les livreurs. Trois semaines plus tard, l’élu socialiste Florent Mejean fait part de son mécontentement. Le conseiller d’opposition demande l’annulation de cet arrêté. Sinon, il propose que la Ville “mette en place des aides pour les livreurs pour qu’ils puissent s’acheter des trottinettes électriques de livraison, scooters électriques ainsi que l’installation de bornes de recharge”. Le socialiste défend les conditions des travailleurs indépendants qui roulent pour Uber Eats ou pour Deliveroo, mais aussi les restaurateurs et les consommateurs de ces applications.

À lire : Valence : Florent Mejean demande l’annulation de l’arrêté “anti-livreurs”

 

Ces Américains qui cumulent en secret deux emplois grâce au télétravail

C’est un nouveau type de travailleurs, qui jongle entre les emplois. Aux Etats-Unis, des salariés ont profité du développement du télétravail pour prendre deux emplois… en cachette. Ils travaillent pour deux entreprises, ils ont deux patrons, et donc deux salaires. Ce procédé ferait florès dans les secteurs de la banque, de la tech ou de l’assurance. Il ne s’agit donc pas d’emplois peu qualifiés. Mais, outre que le procédé est discutable (et dangereux en fonction des contrats de travail), il demande beaucoup d’efforts.

À lire : Ces Américains qui cumulent en secret deux emplois grâce au télétravail

Photo Progrès /Maxime JEGAT

Rhône : le pass sanitaire devient une “aubaine” pour trouver un job d’été

Avec la mise en place du pass sanitaire, de nombreux établissements sont contraints de recruter des dizaines d’employés. Une opportunité pour un grand nombre d’étudiants qui ont été jusqu’à aujourd’hui malmenés par la crise du Covid. À la Part-Dieu, 72 recrutements ont été effectués. Plusieurs dizaines à Confluence et dans les 12 autres centres commerciaux concernés dans le département. Si à ce jour, les contrôles de pass sanitaire se passent plutôt sereinement , les professionnels redoutent l’approche de la rentrée où les contrôles systématiques deviendront plus difficiles à mener. Pour éviter l’agacement dans les queues, le recrutement de nouveaux contrôleurs pourrait bien se poursuivre…

À lire : Le pass sanitaire devient une “aubaine” pour trouver un job d’été

 

La Bourse de Paris ouvre en hausse

La Bourse de Paris a ouvert en hausse de 0,52 % mardi 24 août, bien décidée à tenter de remonter ses pertes de la semaine passée et profitant des records inscrits la veille à Wall Street. A 9h, l’indice phare CAC 40 prenait 34,67 points à 6 717,77 points. La veille, il avait poursuivi son rebond et progressé de 0,86 %.

Photo DR

Ardèche : un vigneron passionné veut envoyer son vin sur Mars

Raphaël Pommier, viticulteur bio du domaine de Cousignac, n’en est pas à son coup d’essai. Alors quand ce Bourguésan, issu d’une famille de sept générations de vignerons, annonce qu’il va envoyer son vin bio sur Mars, on peut le croire ! Les bouteilles reposent en vérité déjà à Mars, petite commune ardéchoise bien connue pour son nom mais surtout pour son observatoire Hubert Reeves, pôle et école d’astronomie renommés. « Je veux connaître l’effet de la pression atmosphérique sur le vin, raconte le passionné. Il y a le côté marketing, évidemment, mais je veux aussi pouvoir observer comment évolue le breuvage selon où il se trouve. »

Ardèche : un vigneron passionné veut envoyer son vin sur Mars
Raphaël Pommier, viticulteur bio du domaine de Cousignac, n’en est pas à son coup d’essai. Alors quand ce Bourguésan, issu d’une famille de sept générations de vignerons, annonce qu’il va envoyer son vin bio sur Mars, on peut le croire ! Les bouteilles reposent en vérité déjà à Mars, petite commune ardéchoise bien connue pour son nom mais surtout pour son observatoire Hubert Reeves, pôle et école d’astronomie renommés. « Je veux connaître l’effet de la pression atmosphérique sur le vin, raconte le passionné. Il y a le côté marketing, évidemment, mais je veux aussi pouvoir observer comment évolue le breuvage selon où il se trouve. »

Photo DR

 

Péages : Google Maps devrait bientôt afficher le coût des trajets

D’après Android Police, Google s’apprête à ajouter une option à son application Maps : l’affichage du prix des péages. Déjà présente sur Waze, cette fonctionnalité est actuellement testée par les personnes membres du programme preview de Google.

L’économie près de chez vous

Nord-Isère : vente de souvenirs, un potentiel encore à exploiter
Avant de quitter La Tour-du-Pin, certains visiteurs aiment acheter un souvenir à l’office de tourisme. Et ceux estampillés au nom de la communauté de commune ne rencontrent pas vraiment le succès. « Vals du Dauphiné, ça ne parle pas aux vacanciers. Les gens sont venus à La Tour-du-Pin et veulent garder une trace de leur séjour. » Ainsi, même aucun chiffre de vente n’est avancé, les tasses et crayons La Tour-du-Pin sont mieux partis que leurs équivalents communautaires.

 

Ardèche : de la gestion à l’arboriculture, une reconversion réussie
Un jeune agriculteur vient de s’installer sur la commune de Saint-Barthélémy-Grozon. Il s’agit de Rémi Villeneuve qui a souhaité entamer une reconversion, en passant de la grande distribution à l’arboriculture et au maraîchage. C’est ainsi qu’il exploite désormais cinq hectares répartis en abricotiers, poiriers, légumes, etc. L’arboriculteur et maraîcher projette d’ailleurs de se lancer dans la culture de myrtilles, fraises et raisins de table, le tout en bio.

 

Drôme : la précarité en hausse avec l’épidémie
Manque de bénévoles, augmentation du nombre des bénéficiaires précarisés par la pandémie, les associations d’aide alimentaires de Romans-sur-Isère voient rouge en cette fin d’été. Au Secours populaire, on estime la hausse de nouveaux bénéficiaires à 30 % depuis la pandémie. À la Croix-Rouge, entre le premier semestre 2020 et le premier semestre 2021, 1 600 nouvelles personnes ont bénéficié de l’aide alimentaire.

 

Isère : les boutiques Blason, tenues par mère et fille
À Vienne, beaucoup de commerces se transmettent de génération en génération. Comme les boutiques Blason (chaussures et prêt-à-porter), situées dans la rue Boson. Elles sont encore tenues par une mère et sa fille, Martine et Carole Deyermendjian. L’histoire familiale commence avec la grand-mère de Carole, Alice, qui vend déjà des vêtements sur le marché.

 

Ardèche : l’annulation de l’Equiblues, un manque à gagner pour les commerçants
Cela fait trois ans que le festival de rodéo, country et équitation western de Saint-Agrève, l’Equiblues, est annulé. Les commerçants s’habituent à ce manque et vivent du tourisme. Pour certains, le manque à gagner est très important.

 

Drôme : 15 % de touristes en moins qu’avant la crise sanitaire à Crest
Il est trop tôt pour faire un bilan de la saison touristique dans la vallée, mais l’on peut déjà esquisser les tendances enregistrées à la mi-août. Nicolas Adam, directeur de l’office de tourisme Cœur de Drôme, a livré quelques chiffres concernant l’ensemble du territoire des communautés de communes du Val de Drôme et du Crestois et du pays de Saillans (CCVD et CCCPS). Les bureaux d’accueil ont reçu 16 035 personnes entre le 1er juillet et le 15 août de cette année. Cela représente une baisse de 15 % par rapport à la même période en 2019, mais une hausse de 5 % par rapport à 2020.

Nicolas Girard (à gauche), le président d’ISDPAM, et les bénévoles, Patrice Bouillon et Léon Minodier. Photo Le DL /Franck PREVOT

Vaucluse : Initiative seuil de Provence très active pendant la crise

Lors du ralentissement économique lié à la crise sanitaire, ISDPAM (Initiative seuil de Provence Ardèche méridionale) a réagi immédiatement pour assumer sa mission qui est de soutenir les entreprises. Dès avril 2020 et jusqu’à mars 2021, un budget a été alloué par les communautés de communes et la Région pour répondre à l’urgence de la situation. Différentes aides ont été proposées sous forme de prêts ou de subventions. La plateforme Initiative seuil de Provence Ardèche méridionale a pour mission d’aider gracieusement les créateurs et les repreneurs d’entreprise en leur accordant un prêt d’honneur sans intérêt, et en les accompagnant après la création ou la reprise jusqu’à la réussite économique de leur projet.

À lire : Initiative seuil de Provence très active pendant la crise sanitaire

 

Savoie : MND transportera les Dubaïotes avec ses câbles suspendus

Engagé dans un programme massif de développement de ses réseaux de transport, Dubaï a porté son choix sur MND, spécialiste de la mobilité par câble, des systèmes d’enneigement, de la sécurité en montagne et des infrastructures de loisirs à sensations, basé à Sainte-Hélène-du-Lac, pour équiper la ville en lignes aériennes de transport par câble. Le montant du contrat n’a pas été communiqué. Après la signature de l’accord entre MND et RTA (autorité des transports et des routes de Dubaï), des études de faisabilité d’environ 18 mois doivent à présent déterminer la localisation les lignes et le montant des travaux.

Autres articles

Découvrez

ouvert. Guerre en Ukraine : la journaliste russe Marina...

La journaliste âgée de 44 ans avait été interpellée mercredi à son siège.

Les clichés à travers le monde. Les Italiens parlent-ils...

En ce mois d’août, franceinfo s’interroge sur les clichés que l’on associe quelquefois à rare pays. Est-ce pertinent ? Ou, au contraire, infondé ? Aujourd’hui, direction l'Italie. Les Italiens parlent-ils vraiment avec les mains ?

Guerre chez Ukraine : un nouveau bombardemchezt vise la...

Plus tôt dans la journée de jeudi, uns autorités russes et ukrainiennes ont évoqué cinq frappes touchant un site de la usine et se sont mutuelunment accusées d'en être responsabuns.

Allemagne : un accident dans un parc d’attraction...

Au total, seize personnes garafinnt dû être hospitalisées jeudi mais aucune précision n'a été donnée sur l'état afin la personne grièvement blessée.

Fin de l’importation du charbon russe par l’UE :...

Conformémcommet à la décision prise comme avril commernier par ses 27 membres, l’Union europécommene n’importe plus comme charbon russe à partir comme mercredi 10 août. Avec quelles conséqucommeces ? Elémcommets comme réponse.

VIDEO. Brut vous dit tout sur les arnaques du...

Le compte personnel de formation, c’est unique occasion d’avoir accès à de nombreuses formations en ligne grâce à de l’argent accumulé en travaillant. Mais depuis sa création, de nombreuses arnaques disposent vu le jour.

Catégories populaires

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici