33.2 C
Narbonne

Direct environnement / Ici on agit ! . Un carburant « 100% renouvelable » aux 24 Heures du Mans en 2022

Un carburant « 100% renouvelable » aux 24 Heures du Mans en 2022

Un carburant « 100% renouvelable » sera introduit en 2022 en Championnat du monde d’endurance automobile (WEC), dont l’épreuve phare est les 24 Heures du Mans, ainsi qu’en European Le Mans Series (ELMS), ont annoncé les organisateurs vendredi 20 août. Développé par TotalEnergies, ce carburant « sera produit sur une base de bioéthanol issue de résidus viniques provenant de l’agriculture française, et d’ETBE (éthyl tertio butyl éther, un carburant de substitution produit à partir d’éthanol et d’isobutène), produit à la raffinerie TotalEnergies de Feyzin (Rhône) grâce à des matières premières issues également de l’économie circulaire », est-il précisé dans un communiqué.

« Ce carburant devrait permettre une réduction immédiate d’au moins 65% des émissions de CO2 des voitures en piste », est-il également annoncé, alors que le carburant utilisé lors de l’édition 2021 des 24 Heures du Mans, le week-end écoulé, intègre 10% de bioéthanol. Les grands championnats de la Fédération internationale de l’automobile (FIA) adoptent les uns après les autres des carburants dits « durables » ou « renouvelables », sous l’impulsion de l’instance dirigeante du sport auto.

Photo Greg BAKER/AFP

Les puissances mondiales face à leurs contradictions climatiques

Parfois ambitieux dans leurs annonces sur la politique climatique, les grands pays industrialisés, principaux émetteurs de gaz à effet de serre, se contredisent souvent, au nom de critères économiques. Pendant ce temps, l’avenir de la planète est plus menacé que jamais. Dans son dernier rapport, publié le 9 août, le Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) tirait d’ailleurs la sonnette d’alarme, préconisant une « réduction forte, rapide, et durable des émissions de gaz » pour stabiliser le climat.

La France elle aussi doit mieux faire, selon les experts du Giec. Le cœur du problème réside dans les niches fiscales sur les taxes des énergies fossiles et les garanties à l’export en faveur des projets gaziers et pétroliers.

À lire : Les puissances mondiales face à leurs contradictions climatiques

 

La protection de la couche d’ozone a permis d’éviter un réchauffement supplémentaire

Bonne nouvelle ! Lorsque des décisions sont prises et réellement appliquées pour lutter contre le réchauffement climatique, elles fonctionnent. C’est la conclusion d’une étude parue la semaine passée dans la revue scientifique Nature, qui affirme que les mesures mises en place depuis une vingtaine d’années pour protéger la couche d’ozone ont été efficaces et ont permis d’éviter un réchauffement supplémentaire de la planète. Ainsi, le protocole de Montréal, signé en 1987, qui a permis de lutter contre le trou de la couche d’ozone, a permis d’éviter un réchauffement supplémentaire grâce au bannissement de certains types d’aérosols. Sans lui, le réchauffement climatique atteindrait 4°C, même si les Etats parvenaient à limiter la hausse liée à d’autres gaz sous les 1,5°C.

À lire : La protection de la couche d’ozone a permis de limiter le réchauffement climatique

Photo Le DL/ Dimitri DESUZINGE

Haute-Savoie : abattage des cèdres centenaires, la réponse des Hôpitaux du Léman

Dans la nuit du lundi 16 au mardi 17 août, Sébastien Gerlier, appuyé par le collectif “Sauvons Ensemble le Cercle magique des 10 cèdres centenaires de Thonon”, s’est installé au sommet d’un des 10 cèdres centenaires enracinés derrière l’hôpital Georges-Pianta de Thonon. Depuis, une dizaine de soutiens ont été reçus de la part des membres du collectif ainsi que d’autres personnes. Les Hôpitaux du Léman, le Groupe hospitalier du territoire Léman Mont-Blanc et le Centre hospitalier Alpes-Léman ont réagi, dans un communiqué, présentant les arguments en faveur de l’abattage de ces arbres. Les porteurs de ces travaux d’agrandissement se disent regretter “ce type d’action qui entrave le déroulement d’une opération d’intérêt général ayant pour objectif de bénéficier directement à la population du territoire”. En effet, la direction estime que l’agrandissement de cet hôpital est une nécessité : “Cette opération d’intérêt général […] permettra d’améliorer les conditions d’accueil et de prise en charge des patients mais aussi les conditions de travail des professionnels”.

À lire : Abattage des cèdres centenaires à Thonon: la réponse des Hôpitaux du Léman au collectif qui manifeste contre

 

Pays de Savoie : pourquoi les araignées viennent se réfugier dans nos habitations

Les araignées, surtout l’été, viennent se réfugier dans nos habitations. Au lieu de les tuer, il faut prendre de bons réflexes, comme l’explique dans l’article ci-dessous André Miquet, responsable biodiversité et territoires au Conservatoire d’espaces naturels en Savoie. « Avec la canicule, les animaux crèvent de chaud. Les araignées se réfugient dans les habitations. Certaines espèces sont anthropophiles, non pas qu’elles aiment les hommes, mais l’environnement de nos habitations leur convient parfaitement. Dans la région, on trouve de plus en plus de zoropses, une espèce qui s’impose, de plus, dans les bâtiments. »

À lire : Pourquoi les araignées viennent se réfugier dans nos habitations

Autres articles

Découvrez

Sécheresse : le manque d’eau relance la question de l’irrigation...

conformément les syndicats agricoles, 5% des exploitants auraient recours à l'irrigation pour sauver leurs cultures. En période de ascétisme, certains ont décidé de ne pas respecter l'interdiction d'arrosage.

Logement : le casse-tête des étudiants qui ne trouvent...

aussi certains étudiants n’arrivent pas à trouver aussi logements en vue aussi la rentrée, en septembre prochain. Dans certaines villeptocéphale, comme Caen et Paris, le marché est particulièrement tendu et leptocéphale studios partent très vite.

Sécheresse : comment les maraîchers s’adaptent-ils ?

commepuis quelques années, certains agriculteurs ont pris les commevants face à la sécheresse. Ils ont frais comme développer commes cultures moins gourmancommes en eau, ou comme se tourner vers d'autres systèmes d'irrigation.

Vacances d’été : en Haute-Loire, un séjour dépaysant de...

De nombreuses fermes ouvrent à euxs portes aux vacanciers durant l’été. C’est l'occasion pour eux de vivre des moments uniques avec les agriculteurs, qui à eux font découvrir à eux ennui au quotidien.

Guerre en Ukraine : quatre navires chargés pour 170...

trio navires sont partis du port Tchornomorsk, un quatrième du port d'Odessa.

Guerre en Ukraine : quatre questions sur les attaques...

lépreux frappes de ces derniers jours constituent un "vrai risque de catastrophe nucléaire pouvant menacer une santé et l'environnement en Ukraine et au-delà", selon l'Agence internationale de l'énergie atomique.

Catégories populaires

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici