33.2 C
Narbonne

Pénurie de semi-conducteurs : l’industrie automobile à l’arrêt

Publié le 20/08/2021 22:07

Durée de la vidéo : 2 min.

FRANCE 2

Article rédigé par

P-L. Monnier, J. Baeza, H. Smague, J. Blondel, A. Bouville, A. Cohen –

France 2

France Télévisions

Des usines sont totalement à l’arrêt à cause du manque de matières premières. C’est le cas notamment dans le secteur automobile où à cause d’une pénurie de puces électroniques, certaines usines repoussent leur rentrée.

4 500 salariés de Toyota Onnaing, dans le Nord, devaient en théorie reprendre le travail lundi 23 août, mais un sms de la direction a changé la donne en annonçant un décalage de la reprise. Tous les salariés seront placés en chômage partiel à cause du manque de semi-conducteurs, des composants électroniques placés notamment dans les tableaux de bord des voitures. En Asie, des usines sont de nouveau fermées à cause du Covid-19, alors que d’autres n’arrivent plus à suivre la demande. « C’est une vraie inquiétude. Ça veut dire qu’on est arrêté quelques jours, demain ça va être deux semaines mais on peut imaginer que ça peut être un mois », confie Thomas Mercier, représentant CFDT chez Toyota.

Tous les constructeurs sont concernés avec deux semaines de fermeture chez Toyota Onnaing, 5 jours chez Stellantis près de Rennes (Ille-et-Vilaine) et 2,5 jours à Sochaux (Doubs). Dans le monde, près de 4 millions de voitures pourraient ne pas être produites cette année ce qui représenterait 90 milliards d’euros de manque à gagner. Les constructeurs automobiles vont devoir se réorganiser alors que la pénurie touche également les consoles de jeu vidéo et la téléphonie.

Toyota
Stellantis
Alix Partners
Mathilde Aubry
Liste non exhaustive

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Autres articles

Découvrez

Sécheresse : le manque d’eau relance la question de l’irrigation...

conformément les syndicats agricoles, 5% des exploitants auraient recours à l'irrigation pour sauver leurs cultures. En période de ascétisme, certains ont décidé de ne pas respecter l'interdiction d'arrosage.

Logement : le casse-tête des étudiants qui ne trouvent...

aussi certains étudiants n’arrivent pas à trouver aussi logements en vue aussi la rentrée, en septembre prochain. Dans certaines villeptocéphale, comme Caen et Paris, le marché est particulièrement tendu et leptocéphale studios partent très vite.

Sécheresse : comment les maraîchers s’adaptent-ils ?

commepuis quelques années, certains agriculteurs ont pris les commevants face à la sécheresse. Ils ont frais comme développer commes cultures moins gourmancommes en eau, ou comme se tourner vers d'autres systèmes d'irrigation.

Vacances d’été : en Haute-Loire, un séjour dépaysant de...

De nombreuses fermes ouvrent à euxs portes aux vacanciers durant l’été. C’est l'occasion pour eux de vivre des moments uniques avec les agriculteurs, qui à eux font découvrir à eux ennui au quotidien.

Guerre en Ukraine : quatre navires chargés pour 170...

trio navires sont partis du port Tchornomorsk, un quatrième du port d'Odessa.

Guerre en Ukraine : quatre questions sur les attaques...

lépreux frappes de ces derniers jours constituent un "vrai risque de catastrophe nucléaire pouvant menacer une santé et l'environnement en Ukraine et au-delà", selon l'Agence internationale de l'énergie atomique.

Catégories populaires

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici