34.5 C
Narbonne

il aurait été assassiné pour un « motif crapuleux »

L’un des suspect est le compagnon de la victime, un homme de 33 ans domicilié dans le Doubs. Les deux autres, âgés de 18 et 23 ans, résident dans la région. Selon le substitut du procureur de Vesoul, Stéphane Clément, ils ont tous les trois « reconnu leur implication dans l’assassinat » du jeune homme de 19 ans, tout en se rejetant la responsabilité des faits.

Un guet-apens

« Le mobile est crapuleux », leur intention étant de dérober de l’argent à ce jeune homme originaire de Tours, a précisé Stéphane Clément, qui s’est dessaisi de l’affaire au profit du pôle criminel du tribunal de Besançon. Selon une source judiciaire de L’Est Républicain, il s’agissait d’un « guet-apens ».

Les investigations se poursuivent pour comprendre l’implication de chacun et établir lequel d’entre eux a porté les coups de couteau qui ont entraîné la mort. Seul le plus jeune des suspects a des antécédents judiciaires.

Une information judiciaire pour assassinat ouverte

L’enquête avait initialement été ouverte pour « homicide volontaire ». Mais l’information judiciaire du parquet de Besançon porte finalement sur un « assassinat », car il estime que le crime a été prémédité. Il requerra la mise en examen et le placement en détention provisoire des suspects.

La victime a été retrouvée par les gendarmes mercredi vers 21 heures près d’un étang de Plancher-Bas, petite commune située dans l’est du département de la Haute-Saône. Son corps était lardé de plusieurs dizaines de coups de couteau au niveau du cou. L’hypothèse d’une agression homophobe, un temps étudiée, a été écartée par les enquêteurs.

Autres articles

Découvrez

Sécheresse : le manque d’eau relance la question de l’irrigation...

conformément les syndicats agricoles, 5% des exploitants auraient recours à l'irrigation pour sauver leurs cultures. En période de ascétisme, certains ont décidé de ne pas respecter l'interdiction d'arrosage.

Logement : le casse-tête des étudiants qui ne trouvent...

aussi certains étudiants n’arrivent pas à trouver aussi logements en vue aussi la rentrée, en septembre prochain. Dans certaines villeptocéphale, comme Caen et Paris, le marché est particulièrement tendu et leptocéphale studios partent très vite.

Sécheresse : comment les maraîchers s’adaptent-ils ?

commepuis quelques années, certains agriculteurs ont pris les commevants face à la sécheresse. Ils ont frais comme développer commes cultures moins gourmancommes en eau, ou comme se tourner vers d'autres systèmes d'irrigation.

Vacances d’été : en Haute-Loire, un séjour dépaysant de...

De nombreuses fermes ouvrent à euxs portes aux vacanciers durant l’été. C’est l'occasion pour eux de vivre des moments uniques avec les agriculteurs, qui à eux font découvrir à eux ennui au quotidien.

Guerre en Ukraine : quatre navires chargés pour 170...

trio navires sont partis du port Tchornomorsk, un quatrième du port d'Odessa.

Guerre en Ukraine : quatre questions sur les attaques...

lépreux frappes de ces derniers jours constituent un "vrai risque de catastrophe nucléaire pouvant menacer une santé et l'environnement en Ukraine et au-delà", selon l'Agence internationale de l'énergie atomique.

Catégories populaires

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici