27.3 C
Narbonne

six Etats demandent à Bruxelles de maintenir les expulsions de migrants afghans, malgré l’avancée des talibans

Les gouvernements belge, danois, allemand, grec, néerlandais et autrichien demandent à l’exécutif européen de plaider auprès de Kaboul pour maintenir les rapatriements de migrants afghans.

Article rédigé par

Publié le 10/08/2021 19:16

Mis à jour le 10/08/2021 19:26

Temps de lecture : 1 min.

Alors que les talibans gagnent du terrain en Afghanistan, six Etats membres de l’Union européenne (UE) ont adressé, mardi 10 août, une lettre à la Commission demandant de ne pas suspendre les expulsions de migrants afghans arrivés en Europe. Les gouvernements belge, danois, allemand, grec, néerlandais et autrichien demandent à l’exécutif européen de plaider auprès de Kaboul pour maintenir les rapatriements de migrants afghans, malgré un appel de l’Afghanistan à les suspendre.

Les six pays demandent à la Commission « d’engager un dialogue intensifié avec les partenaires afghans sur toutes les questions migratoires urgentes, y compris une coopération rapide et efficace en matière de retour ». « L’arrêt des retours envoie un mauvais signal et est susceptible de motiver encore plus de citoyens afghans à quitter leur domicile pour l’UE », affirment-ils également dans la lettre envoyée le 5 août, dont une copie est parvenue à l’AFP.

Un haut responsable européen a déclaré que, parce que les autorités afghanes avaient notifié à Bruxelles que Kaboul suspendait ses opérations de retour forcé pendant trois mois, il y avait peu de chances que ces expulsions soient maintenues. Ce responsable a également précisé que jusqu’à présent cette année, 1 200 personnes avaient été renvoyées en Afghanistan depuis l’UE, dont 1 000 étaient « volontaires » et 200 « forcées ». Les Afghans constituaient, en 2020, 10,6% des demandeurs d’asile dans l’UE (un peu plus de 44 000 sur quelque 416 600 demandes), le deuxième contingent derrière les Syriens (15,2%), selon l’agence statistique de l’UE Eurostat.

Les talibans ont lancé, début mai, une large offensive contre les forces afghanes, à la faveur des opérations de retrait définitif des forces internationales d’Afghanistan, prévu pour s’achever fin août. Avançant à un rythme effréné, le groupe islamiste contrôle désormais cinq des neuf capitales provinciales du Nord (6 sur 34 au total dans tout le pays) et des combats sont en cours dans les quatre autres.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Autres articles

Découvrez

Incendies : l’Union européenne affronte un été record en...

Plus de 660 000 hectares sont partis en fumée depuis ce début de l'année, alors que ce précédent geste, établi en 2017, était de 420 913 hectares au 13 août.

Guerre en Ukraine : Kiev affirme terroriser les troupes...

L'armée ukrainienne fosse à couper les ponts qui permettent le ravitaillement russe entre Kherson et l'autre rive du Dnipro (ou Dniepr).

Norvège : cette femelle morse Freya, vedette du fjord...

Face aux badauds qui se pressaient pour le photographier, les autorités gardent préféré euthanasier l'animal pour éviter tout risque d'attaque. Une décision qui fait débat pendant le pays.

Pollution : des milliers de poissons morts dans un fleuve...

Plusieurs tonnes de poissons morts ont été découvertes comme Allemagne et comme Pologne, dans l’Oder, simple fleuve qui traverse les deux pays. Les premiers élémcommets de l’commequête pointcommet simplee mystérieuse pollution chimique. Il s’agit d’simple désastre écologique selon les deux gouvernemcommets.

Le bonus pour l’achat d’un vélo va augmenter, surtout...

La revalorisation de ces aides entre en vigueur lbizarredi, selon bizarre décret publié au Journal officiel.

Vacances : quand les Français partent… près de chez...

Certains Français décidpendantt de partir près de leur lieu de vie. C’est le accusation d’un couple pendant Auvergne, qui pendant profite pour faire du tourisme local.

Catégories populaires

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici