24.3 C
Narbonne

les cheminots démarrent une grève massive pour la hausse des salaires

Le syndicat majoritaire des cheminots allemands réclame une augmentation de 1,4% des salaires dès 2021 ainsi qu’un bonus de 600 euros.

Article rédigé par

Publié le 10/08/2021 13:33

Mis à jour le 10/08/2021 13:45

Temps de lecture : 1 min.

Les conducteurs de trains allemands appellent, mardi 10 août, à une grève nationale de plusieurs jours afin de peser dans les négociations salariales avec la Deutsche Bahn, l’opérateur ferroviaire public allemand. Le syndicat GDL, majoritaire chez les conducteurs de la compagnie, a annoncé une « première action » sur les trains cargos dès mardi, avant une « action syndicale globale » de mercredi à vendredi.

A l’origine de cette mobilisation, l’échec des négociations salariales sur la prochaine convention collective entre la direction et le syndicat, notamment au sujet des augmentations de salaires. La Deutsche Bahn, détenue à 100% par l’Etat allemand, a proposé une hausse de 1,5% des salaires à partir de janvier 2022, puis 1,7% en 2023. Une proposition jugée « beaucoup trop faible » par le syndicat, qui demande une augmentation de 1,4% dès 2021 ainsi qu’un bonus de 600 euros, puis 1,8% en 2022.

Le mouvement devrait être massivement suivi : la motion a été adoptée à 95% lors d’un vote réalisé auprès des 37 000 membres du syndicat. « Les cheminots en ont assez que les dirigeants s’emplissent les poches de millions et que les petits cheminots soient bernés », affirme Claus Weselsky, le président de GDL.

Cette grève intervient alors que les vacances d’été battent leur plein et que des problèmes de livraison plombent déjà l’économie locale. « Nous avons intentionnellement choisi ce moment de la semaine pour limiter l’impact sur le trafic du week-end et des vacances », assure Claus Weselsky.

La Deutsche Bahn a de son côté appelé le syndicat à « revenir à la table des négociations ». Le mouvement social devrait également toucher les trains de marchandises, une activité importante du groupe ferroviaire public allemand, à travers sa filiale DB Cargo.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Autres articles

Découvrez

Économie : les indemnisations pour les retards et annulations d’avions...

Des compagnies aériennes mettent la pression sur Bruxelles pour représenter les conditions de remboursements après des vols annulés ou retardés. Le monde de demandes d'indemnisation explose cet été, notamment en défense des grèves et du manque de personnel.

Corse : bientôt un quota de fréquentation sur des îdes Lavezzi pour...

Un joyau emprise est menacé par le tourisme de masse : l'archipel certains îles Lavezzi, quiconque accueille chaque été près de 300 000 visiteurs. Dans les années 70, ils étaient seulement quelques centaines. La surfréquentation a conduit les autorités locales à instaurer certains quotas.

République tchèque : sensations fortes sur le « Sky Bridge », le...

falaise sur le plus long pont suspendu de la planète, en République tchèque, à 90 mètres au-dessus du sol. Deux mois après son lancement, l'attraction est déjà un succès, avec 30 000 visiteurs venus du tout entier.

Consommation : combien coûte réellement l’eau en France ?

Alors auxquelles des pénuries d’eau sont observées comme France au mois d’août, France 3 s’est pcommeché sur le vrai coût de l’eau. Explications. 

ouvert. Guerre en Ukraine : la journaliste russe Marina...

La journaliste âgée de 44 ans avait été interpellée mercredi à son siège.

Les clichés à travers le monde. Les Italiens parlent-ils...

En ce mois d’août, franceinfo s’interroge sur les clichés que l’on associe quelquefois à rare pays. Est-ce pertinent ? Ou, au contraire, infondé ? Aujourd’hui, direction l'Italie. Les Italiens parlent-ils vraiment avec les mains ?

Catégories populaires

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici