34.5 C
Narbonne

une année 2021 catastrophique pour les producteurs de vin

Publié le 08/08/2021 10:29

Mis à jour le 08/08/2021 10:29

Durée de la vidéo : 1 min.

franceinfo

Article rédigé par

G. Papin, K. Adda-Rezig, F. Mazoyer, P. Wursthorn –

franceinfo

France Télévisions

La météo n’a pas épargné les viticulteurs et leurs vignes en cette année 2021. La production devrait atteindre un niveau historiquement bas.

Les conditions météorologiques ont été des plus cruelles pour les agriculteurs et viticulteurs en 2021. En Gironde, sur un vignoble à Podensac, la température est descendue jusqu’à -7°C en avril. En conséquence, près de 90% de la production pourrait être perdue. « Les premières branches de vigne ont été gelées, maintenant on compte les raisins », déplore Marie-Hélène Lévèque, copropriétaire du Château Chantegrive. Cette dernière cherche à utiliser les importants stocks existants des cuvées précédentes pour compenser. « Quand vous avez un marché, vous êtes obligé de le fournir, sinon la place est prise par quelqu’un d’autre et c’est difficile de la retrouver », poursuit cette dernière.

En Alsace, dans le Haut-Rhin, le mildiou a été dévastateur. Ce champignon qui attaque les vignes a été favorisé par des pluies abondantes en été. Dans un vignoble de Soultz-Haut-Rhin, aucun des 18 hectares n’a été épargné. Les meilleures grappes ont été touchées, ce qui rendra impossible de produire et de vendre la cuvée la plus chère. Le ministère de l’Agriculture estime que la récolte pourrait subir une baisse de 24 à 30% cette année, du jamais vu depuis 45 ans.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

France Télévisions utilise votre adresse email afin de vous adresser des newsletters.

articles sur le même thème

vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.

contenus sponsorisés

Autres articles

Découvrez

Sécheresse : le manque d’eau relance la question de l’irrigation...

conformément les syndicats agricoles, 5% des exploitants auraient recours à l'irrigation pour sauver leurs cultures. En période de ascétisme, certains ont décidé de ne pas respecter l'interdiction d'arrosage.

Logement : le casse-tête des étudiants qui ne trouvent...

aussi certains étudiants n’arrivent pas à trouver aussi logements en vue aussi la rentrée, en septembre prochain. Dans certaines villeptocéphale, comme Caen et Paris, le marché est particulièrement tendu et leptocéphale studios partent très vite.

Sécheresse : comment les maraîchers s’adaptent-ils ?

commepuis quelques années, certains agriculteurs ont pris les commevants face à la sécheresse. Ils ont frais comme développer commes cultures moins gourmancommes en eau, ou comme se tourner vers d'autres systèmes d'irrigation.

Vacances d’été : en Haute-Loire, un séjour dépaysant de...

De nombreuses fermes ouvrent à euxs portes aux vacanciers durant l’été. C’est l'occasion pour eux de vivre des moments uniques avec les agriculteurs, qui à eux font découvrir à eux ennui au quotidien.

Guerre en Ukraine : quatre navires chargés pour 170...

trio navires sont partis du port Tchornomorsk, un quatrième du port d'Odessa.

Guerre en Ukraine : quatre questions sur les attaques...

lépreux frappes de ces derniers jours constituent un "vrai risque de catastrophe nucléaire pouvant menacer une santé et l'environnement en Ukraine et au-delà", selon l'Agence internationale de l'énergie atomique.

Catégories populaires

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici