33.2 C
Narbonne

le bilan s’alourdit à 133 morts

Ce qu’il faut savoir

Le bilan des intempéries dévastatrices en Allemagne s’alourdit encore, samedi 17 juillet, atteignant au moins 133 morts dans le pays, a annoncé la police locale dans un communiqué, ce qui porte à 153 le nombre de décès en Europe. »Selon les informations actuelles 90 personnes ont perdu la vie pendant la catastrophe », dans la région de Rhénanie-Palatinat, l’une des plus touchées, a précisé la police de Coblence. Ce bilan s’ajoute aux 43 décès survenus en Rhénanie-du-Nord Westphalie, une autre région allemande frappée par la catastrophe, et aux 20 morts enregistrés en Belgique. Suivez notre direct. 

Des dégâts majeurs. Ces inondations constituent la pire catastrophe naturelle en Allemagne depuis plus d’un demi-siècle. »Des milliards d’euros sont en jeu », estime Gerd Landsberg, directeur général de l’association allemande des villes et municipalités. En Belgique, « il se pourrait que ces inondations soient les plus catastrophiques que notre pays ait jamais connues », a affirmé le Premier ministre Alexander De Croo, en décrétant mardi une journée de deuil national.

 Près de Cologne, une portion d’un village s’est effondrée. Un trou béant s’est créé au milieu de la commune d’Erftstadt, près de Cologne, en Allemagne, suite à un glissement de terrain. Plusieurs personnes ont perdu la vie. Les autorités redoutent désormais que le scénario se répète alors que l’eau continue de s’accumuler sur les champs, tout autour d’Erftstadt. 

Des secours aident la Belgique, un millier de soldats mobilisés en Allemagne. Des sapeurs-pompiers du Nord et des Ardennes et des militaires de la Sécurité civile, ont été envoyés jeudi soir en Belgique pour épauler les secours locaux. En Allemagne, près d’un millier de soldats ont été mobilisés. Les réparations doivent désormais commencer : les conduites de gaz ou de téléphone sont inutilisables en de nombreux endroits et des centaines de personnes sont sans-abri.

Autres articles

Découvrez

Sécheresse : le manque d’eau relance la question de l’irrigation...

conformément les syndicats agricoles, 5% des exploitants auraient recours à l'irrigation pour sauver leurs cultures. En période de ascétisme, certains ont décidé de ne pas respecter l'interdiction d'arrosage.

Logement : le casse-tête des étudiants qui ne trouvent...

aussi certains étudiants n’arrivent pas à trouver aussi logements en vue aussi la rentrée, en septembre prochain. Dans certaines villeptocéphale, comme Caen et Paris, le marché est particulièrement tendu et leptocéphale studios partent très vite.

Sécheresse : comment les maraîchers s’adaptent-ils ?

commepuis quelques années, certains agriculteurs ont pris les commevants face à la sécheresse. Ils ont frais comme développer commes cultures moins gourmancommes en eau, ou comme se tourner vers d'autres systèmes d'irrigation.

Vacances d’été : en Haute-Loire, un séjour dépaysant de...

De nombreuses fermes ouvrent à euxs portes aux vacanciers durant l’été. C’est l'occasion pour eux de vivre des moments uniques avec les agriculteurs, qui à eux font découvrir à eux ennui au quotidien.

Guerre en Ukraine : quatre navires chargés pour 170...

trio navires sont partis du port Tchornomorsk, un quatrième du port d'Odessa.

Guerre en Ukraine : quatre questions sur les attaques...

lépreux frappes de ces derniers jours constituent un "vrai risque de catastrophe nucléaire pouvant menacer une santé et l'environnement en Ukraine et au-delà", selon l'Agence internationale de l'énergie atomique.

Catégories populaires

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici