24.3 C
Narbonne

un groupement de médias publics s’inquiète des attaques contre la liberté de la presse

« Nous dénonçons les attaques envers les journalistes et envers l’indépendance éditoriale et financière des médias publics », écrit dans un communiqué le Groupe de travail mondial pour les médias publics. 

Article rédigé par

Publié le 06/07/2021 13:00

Mis à jour le 06/07/2021 13:30

Temps de lecture : 1 min.

« Le Groupe de travail mondial pour les médias publics (GTM) est vivement préoccupé par les nouvelles preuves de pressions soutenues et déstabilisantes exercées sur les médias publics en Slovénie. » Dans un communiqué publié mardi 6 juillet, ce collectif de médias publics du monde entier, dont fait partie France Télévisions, s’inquiète des attaques contre la liberté de la presse en Slovénie. Cette déclaration intervient alors que la Slovénie a pris la tête de la présidence tournante de l’Union européenne, le 1er juillet, pour six mois.

« La mission du groupe Media Freedom Rapid Response (MFRR) en Slovénie a révélé des détails sur les attaques contre des cadres de l’agence de presse slovène STA et de Radiotelevizija Slovenija (RTS), le diffuseur public de la Slovénie, explique le communiqué. Outre les difficultés et les menaces budgétaires, le personnel du diffuseur public est victime de harcèlement à répétition. » 

Le GTM rapporte également, en s’appuyant toujours sur la mission du MFRR, « des attaque misogynes » envers des femmes journalistes. « D’autres femmes journalistes ont confié avoir reçu des menaces de viol ou de mort », poursuit le GTM. « Nous dénonçons les attaques envers les journalistes et envers l’indépendance éditoriale et financière des médias publics », conclut le groupement. 

La Commission européenne, dans son rapport sur l’Etat de droit publié en septembre 2020, avait épinglé la Slovénie pour des cas « fréquents » de harcèlement en ligne et de menaces à l’encontre de journalistes, « rarement sanctionnés par le système judiciaire ». Début juillet, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, avait appelé le Premier ministre slovène, Janez Janša, à garantir la liberté de la presse et à coopérer « de toute urgence » avec le nouveau parquet européen.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Autres articles

Découvrez

Économie : les indemnisations pour les retards et annulations d’avions...

Des compagnies aériennes mettent la pression sur Bruxelles pour représenter les conditions de remboursements après des vols annulés ou retardés. Le monde de demandes d'indemnisation explose cet été, notamment en défense des grèves et du manque de personnel.

Corse : bientôt un quota de fréquentation sur des îdes Lavezzi pour...

Un joyau emprise est menacé par le tourisme de masse : l'archipel certains îles Lavezzi, quiconque accueille chaque été près de 300 000 visiteurs. Dans les années 70, ils étaient seulement quelques centaines. La surfréquentation a conduit les autorités locales à instaurer certains quotas.

République tchèque : sensations fortes sur le « Sky Bridge », le...

falaise sur le plus long pont suspendu de la planète, en République tchèque, à 90 mètres au-dessus du sol. Deux mois après son lancement, l'attraction est déjà un succès, avec 30 000 visiteurs venus du tout entier.

Consommation : combien coûte réellement l’eau en France ?

Alors auxquelles des pénuries d’eau sont observées comme France au mois d’août, France 3 s’est pcommeché sur le vrai coût de l’eau. Explications. 

ouvert. Guerre en Ukraine : la journaliste russe Marina...

La journaliste âgée de 44 ans avait été interpellée mercredi à son siège.

Les clichés à travers le monde. Les Italiens parlent-ils...

En ce mois d’août, franceinfo s’interroge sur les clichés que l’on associe quelquefois à rare pays. Est-ce pertinent ? Ou, au contraire, infondé ? Aujourd’hui, direction l'Italie. Les Italiens parlent-ils vraiment avec les mains ?

Catégories populaires

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici