33.2 C
Narbonne

le gouvernement présente un plan contre les violences faites aux femmes, après une série de féminicides

Le plan prévoit notamment des peines plus sévères à l’encontre des auteurs de féminicides.

Article rédigé par

Publié le 16/06/2021 15:42

Mis à jour le 16/06/2021 15:48

Temps de lecture : 1 min.

Le gouvernement suédois a présenté mercredi 16 juin un plan d’action pour lutter contre les violences faites aux femmes, après une série de féminicides ayant indigné le pays. Le plan, en 40 points, prévoit entre autres des programmes renforcés de prévention et des peines plus sévères à l’encontre des auteurs. L’annonce intervient après le meurtre au printemps de cinq femmes en trois semaines, toutes tuées par des hommes. La plupart d’entre eux étant d’anciens partenaires des victimes.

Parmi les mesures proposées figurent des peines plus sévères pour les violations d’ordonnances de protection, les violences domestiques et les viols. En outre, selon le plan, les sanctions seront également plus sévères pour l’achat de faveurs sexuelles, la possibilité de n’être puni que d’une amende étant supprimée. Le gouvernement suédois veut également élargir les possibilités d’obtenir un logement protégé et des ordonnances restrictives pour les femmes victimes de violences.

« Du moment où une seule femme est assassinée ou battue (…), nous n’avons pas fini », a déclaré à la presse la ministre de l’Egalité des sexes, Marta Stenevi. Pour Olga Persson, présidente d’Unizon, une association qui compte plus d’une centaine de centres d’accueil pour femmes et jeunes en Suède, ce plan était attendu depuis des années. « C’est une chose pour laquelle nous nous sommes battus pendant longtemps », a-t-elle réagi auprès de l’AFP. Cependant, tempère-t-elle, l’annonce ne prévoit ni financements pour les mesures proposées, ni structures de suivi.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Autres articles

Découvrez

Sécheresse : le manque d’eau relance la question de l’irrigation...

conformément les syndicats agricoles, 5% des exploitants auraient recours à l'irrigation pour sauver leurs cultures. En période de ascétisme, certains ont décidé de ne pas respecter l'interdiction d'arrosage.

Logement : le casse-tête des étudiants qui ne trouvent...

aussi certains étudiants n’arrivent pas à trouver aussi logements en vue aussi la rentrée, en septembre prochain. Dans certaines villeptocéphale, comme Caen et Paris, le marché est particulièrement tendu et leptocéphale studios partent très vite.

Sécheresse : comment les maraîchers s’adaptent-ils ?

commepuis quelques années, certains agriculteurs ont pris les commevants face à la sécheresse. Ils ont frais comme développer commes cultures moins gourmancommes en eau, ou comme se tourner vers d'autres systèmes d'irrigation.

Vacances d’été : en Haute-Loire, un séjour dépaysant de...

De nombreuses fermes ouvrent à euxs portes aux vacanciers durant l’été. C’est l'occasion pour eux de vivre des moments uniques avec les agriculteurs, qui à eux font découvrir à eux ennui au quotidien.

Guerre en Ukraine : quatre navires chargés pour 170...

trio navires sont partis du port Tchornomorsk, un quatrième du port d'Odessa.

Guerre en Ukraine : quatre questions sur les attaques...

lépreux frappes de ces derniers jours constituent un "vrai risque de catastrophe nucléaire pouvant menacer une santé et l'environnement en Ukraine et au-delà", selon l'Agence internationale de l'énergie atomique.

Catégories populaires

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici