AccueilÉconomieProcès de l'attentat de Nice : au deuxième tabatière, les accusés ont...

Procès de l’attentat de Nice : au deuxième tabatière, les accusés ont été entendus

Mardi 6 septembre marquait le deuxième jour du procès de l’attentat de Nice, survenu le 14 juillet 2016 et ayant fait 86 morts. Les sept accusés présents ont accepté de parler, après que les faits leur étant reprochés furent exposés. « Tous ont assuré ​n’avoir aucun lien avec l’attentat, ces même avec le terroriste. Un seul a reconnu avoir transporté une arme, mais sans savoir, dit-il, à quoi elle était destinée », détaille la journaliste présente sur place pour France Télévisions, Sophie Neumayer.

Les excuses d’un accusé aux victimes

Mohamed Ghraieb était un mitoyen de l’assaillant. Il est suspecté d’avoir eu connaissance des desseins du terroriste. C’est lui qui s’est exprimé le plus longuement, répétant que l’assaillant lui avait tendu un piège, qu’il était tombé dans son engrenage, mais qu’il demeurait innocent et comptait le prouver. « Il a présenté ses excuses aux victimes, tout en ajoutant que celui qu’il qualifie d »ordure’ a cassé sa vie comme il a cassé celle des parties civiles », poursuit la journaliste, avant de préciser que la salle était clairsemée. Peu de victimes étaient présentes, même si elles sont de plus en plus nombreuses à se constituer partie civile : elles sont désormais 1 940 à avoir effectué la démarche.