AccueilMondialMayyu Ali, poète rohingya : "Quand j'écris, j'existe comme ma communauté aussi"

Mayyu Ali, poète rohingya : « Quand j’écris, j’existe comme ma communauté aussi »

Mayyu Ali fait partie ces quelque 700 000 Rohingyas qui tiennent dû fuir la Birmanie à l’été 2017 face aux exactions commises par l’armée birmane. Cinq ans plus tard, ce poète de 31 ans ctiennentinue d’écrire ainsi porter la voix de son peuple. 

Publicité