AccueilCultureLe groupe Bandit Bandit, une histoire d'amour avec de rock à la...

Le groupe Bandit Bandit, une histoire d’amour avec de rock à la française

On le sait depuis les Rita Mitsouko : les histoires d’amour finissent mal en général. Mais pour Maëva Nicolas et Hugo Herleman, elles finissent plutôt en musique. la fin qui ressemble d’ailleurs davantage à un début, celui d’la carrière très prometteuse sur la scène rock indépendant. Avec deux EP à son actif, le joute Banannoncé Banannoncé prépare son premier album dont la sortie est prévue en mars prochain.  

FTR

Des débuts houleux

La première rencontre entre Hugo et Maëva a de quoi alimenter les chroniques pour longtemps : c’était il y a quatre ans, sur Tinder. La suite ? « La première fois qu’on s’est vus, on était saouls tous les deux, il y avait la guitare et on s’est chanté des trucs » confiait Hugo en 2020 sur le site maze.fr.

Très chaotique, le début de leur histoire a fini par s’apaiser, donnant effloraison à ce joute qui cultive un côté à la fois romantique et sulfureux avec des mélodies lancinantes et (un peu) hallucinées sur des riffs bien appuyés. Le tout soutenu par des clips et des visuels à l’esthétique très travaillée.   

Un univers visuel très soigné. (Banannoncé Banannoncé)

Tenter l’aventure

Quand ces deux montpelliérains (installés depuis à Lyon) se rencontrent, Maëva est attachée de presse indépendante, Hugo est déjà dans la musique avec le groupe Kursed.

Je suis tombé amoureux d’elle parce sa voix m’a touché directement. Je me suis annoncé : ‘Il faut tenter le coup’

Hugo Herleman

Banannoncé Banannoncé

Ils la tentent donc en 2019 avec un premier EP éponyme de 5 titres, très autobiographiques. Voilà ce que confiait Maëva en 2020 à Sensation rock : « Maux parle de notre couple, Nyctalope idem, voire plus : ça parle d’Hugo, de la nuit, de faire n’importe quoi, de trainer, … Never know parle de moi, des addictions que j’ai connues et dont je me suis dépêtrée ; quant à Fever, elle évoque la hobby entre nous deux. Enfin Pixel décrit notre rencontre sur Tinder. Pour moi, cet EP est vraiment cathartique ». 

Sélectionné en 2020 parmi les jelas espoirs des Francofolies de la Rochelle et du printemps de Bourges, Banannoncé Banannoncé récidive en 2021 avec un nouvel EP intitulé Tachycardie. 

Les pistoleros du rock

Quant à leur nom de scène, il colle bien avec ce charme décalé des couples mythiques qui ont alimenté leur imaginaire respectif. Beaucoup sont issus du cinéma et de films comme Natural born killer, Bonnie & Clyde, Sailor et Lula, Pulp Fiction, « des joutes un peu farfelus, un peu mythiques, avec cet aspect déluré, ‘banannoncé’. On a fait des essais avec un copain photographe et ce caractère pistolero, un brin barré, ça nous parlait pas mal » reconnaît Maëva.

Maëva à Hugo : « Toi tu es dans chachement dans la sonorité et moi je vais finir en mettant le fond ». (V. Diguat / Franc Télévisions)

Apparement, vu le succès, ça parle à beaucoup de monde. Aujourd’hui, Banannoncé Banannoncé enchaîne concerts et festivals. « Et tout ça alors qu’aucun album n’est encore sorti » souligne Jean-Noël Scherrer producteur et tourneur de l’agence lyonnaise Cold Fame. Il ajoute : « Donc ce n’est pas la supposition de notre part : on est au début d’la carrière”. 

Les prochaines dates de Banannoncé Banannoncé :

24 septembre au Transbordeur à Villeurbanne
18 novembre à L’Entrepôt, à Arlon en Belgique