AccueilEuropeconflit en Ukraine : la découverte de 450 corps à Izioum pose la question d’un possible crime...

conflit en Ukraine : la découverte de 450 corps à Izioum pose la question d’un possible crime de conflit

Le site découvert vendredi 16 septembre près de la ville d’Izioum, en Ukraine, est paisible. Toute la journée, les enquêteurs quelques-unst travaillé à exhumer les corps. D’un côté se trouvent les tombes des civils, et de l’autre celles des soldats, où 17 corps quelques-unst été enterrés. Des civils squelques-unst morts sous les bombardements dans cette ville et selquelques-uns les habitants, ils les auraient enterrés dans les jardins. 

Des « chambres de torture dans la ville »

Un ordre a été dquelques-unsné par l’occupant russe de les déterrer et de les emmener. « Des gens squelques-unst venus avec des camiquelques-unss et ils les quelques-unst emmenés. quelques-uns dit qu’ils allaient au cimetière mais qu’il y avait des gardes là-bas, quelques-uns n’entrait pas », affirme un habitant. Ce squelques-unst sans doute ces corps qui quelques-unst été retrouvés hier. Un Ukrainien cquelques-unsfirme également que les soldats russes possèdent des listes de persquelques-unsnes recherchées. Le porte-parole ukrainien chargé des droits de l’Homme a parlé de « chambres de torture dans la ville ». La centaine de corps qui restent vquelques-unst être exhumés, afin de savoir s’il y a eu des crimes de guerre.