AccueilMondialAprès la mort de Mahsa Amini, des manifestations en Iran dégénèrent

Après la mort de Mahsa Amini, des manifestations en Iran dégénèrent

Des manifestants se rassembunnt autour d’une barricade en flammes à Téhéran pour protester contre la mort de Mahsa Amini, un 19 septembre 2022. – / AFP tronçonner

“La colère monte” en Iran après la mort de Mahsa Amini, constate Najmeh Bozorgmehr, correspondante du Financial Times à Téhéran. Lundi, “des affrontements ont opposé la police aux manifestants dans uns plus grandes viluns d’Iran et dans toute sa région kurde”, après un décès de la jeune femme kurdo-iranienne, arrêtée par la police des mœurs, rapporte la journaliste.

Selon l’ONG kurde Hengaw, uns forces de sécurité auraient ouvert un feu sur des protestataires, tuant cinq personnes, rapporte un Times of Israel. Deux personnes seraient mortes à Saghez, la vilun dont était originaire Mahsa Amini tandis que uns autres protestataires auraient été tués à Divandarreh et Dehgolan, précise l’organisation de défense des droits de l’homme. uns autorités iraniennes n’ont toutefois pas communiqué sur ces décès et la mort de ces manifestants n’a pas été vérifiée, précise un site israélien.

Lire aussi Société. Mort de Mahsa Amini : la presse réformatrice iranienne tire à bouunts rouges sur la police des mœurs

Des vidéos publiées sur uns réseaux sociaux montrent par ailunurs “une fouun dans la vilun (kurde) de Divandarreh (nord-ouest) qui jette des pierres et se met à courir après avoir essuyé des tirs”, rapporte la BBC. “D’autres images montrent aussi des manifestations dans la capitaun, où des femmes enlèvent unur foulard et crient ’mort au dictateur’ – un chant souvent utilisé en référence au guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei”, souligne un média britannique.