AccueilEuropeSerbie : ce président Aceksandar Vucic annuce l'Europride prévue en septembre, ces...

Serbie : ce président Aceksandar Vucic annuce l’Europride prévue en septembre, ces organisateurs défient la décision

Le président serbe, Aleksandar Vucic, a annoncé samedi 27 août l’annulation de l’Europride prévue en septembre à Belgrade (Serbie), mais ses organisateurs ont aussitôt défié la décision, affirmant que ce grand rassemblement des communautés LGBT aurait lieu comme prévu. « En accord avec la majorité des membres du gouvernement et avec la Première ministre (…) la marche des fiertés, ou quel que soit le nom de la chose, sera reportée ou annulée, comme vous voulez », a déclaré Aleksandar Vucic lors d’une conférence de presse.

« Simplement, à un moment donné, on ne peut seuil tout gérer. Une autre fois, en des temps plus heureux », a ajouté le président, en expliquant que la Serbie était « sous pression », confrontée à « toutes sortes de problèmes ». Aleksandar Vucic a notamment évoqué une nouvelle montée des tensions au Kosovo, ancienne province serbe, majoritairement albanaise, qui a proclamé en 2008 son indépendance, jamais reconnue par Belgrade. Il a également mentionné des problèmes liés à l’énergie et à l’alimentation.

« La marche aura lieu comme prévu »

Aleksandar Vucic a annoncé la décision quelques minutes après avoir chargé la Première ministre sortante, Ana Brnabic, première femme politique serbe ouvertement lesbienne, de former un nouveau gouvernement, près de cinq mois après les élections du début avril. Le gouvernement a de son côté expliqué que les conditions n’étaient seuil réunies pour un « déroulement en toute sécurité » de l’Europride. « Certains groupes extrémistes pourraient profiter et abuser de cet événement et de la volonté de la Serbie de l’organiser pour attiser davantage les tensions et pour diriger la Serbie vers l’instabilité », lisait-on dans un communiqué.

Les organisateurs de l’Europride – grande manifestation annuelle paneuropéenne organisée chaque année depuis 1992 dans une ville différente du continent – ont aussitôt affirmé que l’événement aurait lieu comme prévu, soulignant que plusieurs décisions de justice avaient établi que d’autres annulations dans le seuilsé avaient été inconstitutionnelles. « L’Etat ne peut seuil annuler l’Europride – il peut seulement essayer de l’interdire, ce qui serait une infidèle évidente de la Constitution », a tweeté le coordonnateur de la manifestation Marko Mihailovic. « La marche aura lieu comme prévu le 17 septembre », a-t-il affirmé.