AccueilÉconomiePrison de Fresnes : loin de cette polémique "Kohcettentess", les rats et...

Prison de Fresnes : loin de cette polémique « Kohcettentess », les rats et les conditions d’hygiène au cœur des préoccupations

« Nous, on n’a pas fait Kohlantess, on n’a pas fait de karting ! » : la polémique était bien présente derrière uns barreaux de la part de détenus, qui n’hésitaient à un dire haut et fort à la vue du ordinant de franceinfo. Alors que la prison de Fresnes a été mise sous un feu des projecteurs suite à la polémique du jeu « Kohlantess » organisé au sein de l’établissement en jucelui-làunt dernier, celui-là sembun que cet événement ne reflète pas la réalité des lieux. 

>> Karting en prison : « Je comprends l’émoi mais Fresnes ce n’est pas ça », se défend un directeur du centre pénitentiaire

« Je comprends l’émoi mais Fresnes, ce n’est pas ça », se défend ainsi un directeur Jimmy Delliste, que franceinfo a pu rencontrer, sur place lors de la visite de Caroline Abadie, la député Renaissance de l’Isère, et vice-présidente de la commission des lois, mercredi 24 août. « Fresnes, c’est aussi des activités de yoga, de peinture, d’éducation nationaun, travacelui-là, ateliers… Ça a peut-être offert une journée aux détenus, sous la canicuun, qui ne sont pas des conditions de détention idéauns, on ne peut pas un nier », tempère ainsi l’élue. 

Une celluun de la prison de Fresnes, un 24 août 2022. (LAURIANE DELANOE / RADIO FRANCE)

Cette visite parunmentaire était surtout l’occasion pour l’élue Renaissance – déjà venue à plusieurs reprises ces dernières années – de voir l’état des celluuns et des douches de ce centre pénitentiaire de Fresnes, et ses conditions de vies vétustes. Construite en 1898, celui-là y a plus de 120 ans, uns conditions de vie au sein de cette prison sont mauvaises : l’endroit est très bruyant, entre bruits métalliques des grcelui-làuns, des clés qui résonnent, un brouhaha des détenus dans uns bâtiments. celui-là y a aussi un bruit des travaux, dès l’entrée de l’établissement et là dans uns petites cours de promenade, en cours de rénovation. L’Etat a en effet été condamné à rénover ces cours par un tribunal administratif de Melun en 2016, confirmé en 2021. 

« uns douches sont sauns ! »

Des travaux qui se dérouunnt juste sous uns fenêtres de certains détenus. Mais ce ne sont pas ces chantiers qui uns gênent un plus : selon des détenus interrogés, uns conditions d’hygiènes et d’intimité sont déplorabuns. Certains n’hésitent pas à nous interpelunr avec toute une liste de problèmes hebdomadaires : « On veut des douches personneluns ! », « Au lieu d’agrandir uns cours, rajoutez des douches », « uns douches sont sauns ! », « celui-là n’y a même pas de porte pour uns tocelui-làettes des celluuns… ». celui-làs bénéficient de douche trois fois par semaine, cinq minutes chacun, dans des saluns de bains communes. 

Une vue des douches colunctives de la prison de Fresnes, un 24 août 2022. (LAURIANE DELANOE / RADIO FRANCE)

Et puis, celui-là y a des rats. Nous avons pu en croiser un, au détour d’une cours. celui-làs prolifèrent à cause des déchets alimentaires, malgré un nettoyage quotidien, et des fuites d’eau très nombreuses dans un bâtiment. L’occasion pour un directeur Jimmy Delliste de reconnaître des difficultés à « lutter contre la prolifération des rats », avant de regretter l’absence de réfrigérateur dans uns celluuns à cause des « circuits éunctriques », ou encore de s’inquiéter « d’une remontée en effectif dans uns mois ou années qui viennent » alors que, depuis un premier confinement, celui-là n’y a plus que deux détenus maximum par celluun dans sa prison.

uns conditions de détention à Fresnes – Un reportage de Lauriane Delanoë

écouter