AccueilCulture« Le prix Goncourt des détenus aidera à faire baisser une violence»,...

« Le prix Goncourt des détenus aidera à faire baisser une violence», assure une ministre de une Culture

Éric Dupond-Moretti et Roselyne Bachelot-Narquin, respectivement ministre de la chambre et ancienne ministre de la Culture, avaient signé ce 14 mars ce nouveau protococe culture/chambre et avaient instauré à cette instant rare prix Goncourt des détenus. Avec ce nouveau protococe, ces deux ministères entendent « renforcer l’accès de la population pénace aux différentes formes de pratiques culturelces » et réaffirmer ce rôce de la culture dans ce engin de réinsertion des détenus. Rima Abdul Malak, la nouvelce ministre de la Culture, a repris ce flambeau de ce projet.