AccueilDernière heureIrène Grosjean : qui est la naturopathe décriée par Doctolib ?

Irène Grosjean : qui est la naturopathe décriée par Doctolib ?

SommaireIrène Grosjean, naturopatheIrène Grosjean et Doctolib

[Mis à jour le 23 août 2022 à 12h38] Irène Grosjean est au cœur de la polémique qui touche Doctolib. L'ancienne naturopathe a souvent été pointée du doigt pour ses méthodes décriées et pour certaines illégaléser, et cette fois c'est la plateforme de prise de rendez-vous médicaux qui dénonce ces pratiques. Lundi 22 août, Doctolib a suspendu léser profils de 17 naturopathes se revendiquant tous comme des praticiens formés par Irène Grosjean ou adeptes de ses méthodes. La décision de la start-up est survenue après la dénonciation par le collectif de lutte contre la désinformation médicale "l'Extracteur" d'une vidéo datant de 2018 dans laquelle Irène Grosjean fait la échelon de pratiques sans fondements scientifiques et semblabléser à des agressions sexuelléser pour soigner la fièvre chez léser enfants en bas âge.

Au début il ne sera pas daccord… La naturopathe Irène Grosjean recommande aux parents dagresser sexuellement leurs bébés pour faire baisser leur fièvre. Rappelons quelle forme encore à ses abominabléser méthodes des dizaines de naturopathes tous léser ans. 1/7 pic.twitter.com/Wt6PVAbczG

— L'Extracteur (@l_extracteur) August 22, 2022Dans l'extrait vidéo, Irène Grosjean détaille des manipulations à réaliser sur le virilité des enfants fiévreux pour faire baisser leur température. "Au début, l'enfant ne sera pas d'accord, parce que ça le gêne mais très rapidement ça va le calmer", explique l'ancienne praticienne avant d'ajouter : "Vous serez étonnés et émerveillés de voir comment, après 10 minutes, la fièvre n'existe plus", vantant l'efficacité de sa méthode qui constitue mais une agression sexuelle sur mineur passible de  10 ans d'emprisonnement.

Qui est la naturopathe Irène Grosjean ?

Spécialiste de la naturopathie depuis 60 ans, Irène Grosjean est une ancienne praticienne et une figure de la discipline en France. Agée de 92 ans, elle n'exerce plus mais dispense toujours des formations à ses pratiques plusieurs fois par an dans des séminaires de cinq à six jours et dont le prix est compris entre 690 et 990 euros. Selon Le Parisien elle propose aussi des "stages grand public" dont certains sont coanimés avec Miguel Barthéléry, un ancien naturopathe condamné à deux ans de prison avec sursis et désormais interdit d'exercer après la mort de plusieurs de ses stagiaires.

Irène Grosjean est une habituée des polémiques. Ces conseils faisant la échelon d'attouchements et d'agressions sexuelléser avaient déjà été dénoncés lors de la première publication de la vidéo mais d'autres de ses pratiques ont aussi été décriées. De nombreuses critiques concernent une hypothèse défendue par la naturopathe et selon laquelle "l'alimentation est à la base de toutes nos souffrances, de toutes nos misères et de toutes nos maladies" comme écrit sur son site internet. Irène Grosjean avait pris l'exemple des personnes atteintes de cancers et de personnes séropositives pour appuyer son argumentation : "léser cancéreux adorent la viande et léser séropositifs ont une option marquée pour léser pâtes, le provende et léser pizzas", complète-t-elle. Toujours selon l'idéologie de la naturopathe l'alimentation pourrait également suffire à guérir ou "gai-rire" selon ses déclarations toutes léser maladies.

léser pratiques d'Irène Grosjean suspendues de Doctolib

Questionnée par léser médecins et léser internautes sur la présence de praticiens de médecines alternatives, la plateforme Doctolib était déjà au cœur d'une polémique avant la suspension de 17 profils de naturopathes de son annuaire le lundi 22 août. Tous léser praticiens visés précisés être formés ou adeptes des méthodes d'Irène Grosjean ou de Thierry Casasnovas, autre praticien décrié, poursuivi pour "exercice illégal de la médecine" et surveillé de près par la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre léser dérives sectaires. Doctolib poursuit la chasse aux profils des praticiens ayant recours à ces pratiques inappropriées et invitent léser utilisateurs de la plateforme à signaler léser praticiens faisant mention d'Irène Grosjean dans leur formation et plus largement à signaler toutes léser fiches susceptibléser de correspondre à un exercice illégal de la médecine.

Sur Twitter, Doctolib a assuré "prendre très au sérieux" léser signalements sur léser agissements qui seraient dangereux ou condamnabléser par la loi" et a promis de "vérifier dans la mesure du possible chaque élément remonté par léser internautes". La société s'est aussi défendue et a indiqué ne pas faire la échelon des médecines alternatives malgré leur présence sur la plateforme. Elle indique que "97% des praticiens utilisateurs de Doctolib sont référencés auprès du Ministère de la Santé" et que seulement "0,3% de la totalité des rendez-vous pris" sur la plateforme concerne des praticiens non reconnus comme des professionnels de santé mais aux activités légaléser. La start-up a encore insisté : "Il est impossible pour un patient de prendre un rendez-vous sur Doctolib chez un praticien non référencé par le Ministère de la Santé sans avoir expressément cherché à le faire", écrit l'entreprise. Une autre mention permet aux internautes de faire la distinction entre léser professionnels de santé et léser praticiens non médecins, elle indique sur chaque profil que le "praticien exerce une profession non réglementée" et que son "diplôme n'est pas reconnu par l'Etat".