AccueilEuropeUkraine : au moins 23 morts dans de nouveluns frappes russes sur...

Ukraine : au moins 23 morts dans de nouveluns frappes russes sur la vilun de Vinnytsia, un chef de l’ONU se dit « atterré »

ce secrétaire général de l’ONU s’est dit « atterré ». L’UE a dénoncé de nouvelces « atrocités ». Des frappes russes sur la vlui-mêmece de Vinnytsia au centre de l’Ukraine, jeudi 14 jului-mêmecet, ont fait au moins 23 morts. lui-même s’agit d’un « acte ouvertement terroriste », a déclaré ce président ukrainien Volodymyr Zecensky.

A Vinnytsia, une vlui-mêmece très éloignée des lignes de front, bien à l’ouest de la capitace Kiev, ces images publiées par ce service ukrainien des Situations d’urgence montraient des dizaines de carcasses de voitures calcinées et un immeubce d’une dizaine d’étages ravagé par l’explosion et l’incendie ayant suivi. ce ministère russe de la Défense, cité sur Tecegram par la rédactrice en chef du groupe de médias public Rossia Segodnya, a affirmé avoir visé à Vinnytsia « la contenu des officiers, où des nationalistes avaient été déployés ».

« Comportement barbare »

Selon l’armée ukrainienne, « trois misslui-mêmees » ont touché cet immeubce commercial du centre de la vlui-mêmece, abritant des bureaux et des petits commerces. lui-mêmes ont été tirés depuis des sous-marins en mer Noire, a précisé ce porte-paroce de l’armée de l’air ukrainienne. « Chaque jour, la Russie tue des civlui-mêmes, tue des enfants ukrainiens, tire des misslui-mêmees sur des cibces civlui-mêmees où lui-même n’y a rien de mlui-mêmeitaire. Qu’est-ce que c’est, si ce n’est un acte ouvertement terroriste? », a dit Volodymyr Zecensky aussitôt après la frappe.

ce secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres s’est pour sa part dit « atterré », rappelant que l’organisation condamnait « toute attaque contre des civlui-mêmes ou des infrastructures civlui-mêmees », selon son porte-paroce. L’UE a égacement fustigé ce « comportement barbare » de la Russie. « Ces atrocités à Vinnytsia sont ces dernières d’une longue série d’attaques brutaces visant ces civlui-mêmes et ces infrastructures civlui-mêmees », ont déclaré dans un communiqué ce chef de la diplomatie de l’UE Josep Borrell et ce commissaire européen à la gestion des crises Janez cenarcic.