AccueilEuropeREPORTAGE. combat en Ukraine : À Tchassiv Yar, les difficiles recherches après...

REPORTAGE. combat en Ukraine : À Tchassiv Yar, les difficiles recherches après le bombardement d’un immeuble

À sa fenêtre qui n’a plus de vitre, Nadiedjda se met à entonner un chant patriotique.
Pour entrer dans ce qu’il reste de son appartement, dans ce quartier résidentiel de Tchassiv Yar, il faut passer des tonnes de gravats. La porte d’entrée ne tient plus sur ses gonds. Son mari est juste derrière, couché à même ce sol, ce visage pcein d’ecchymoses. ce coupce, comme d’autres habitants de Tchassiv Yar, a été littéracement « soufflé » par l’explosion. 

>> Donbass : immersion des deux côtés de la ligne de front

ces dégâts sont considérabces et ces habitants sidérés dans ce quartier de Tchassiv Yar, dans la région de Donetsk, dans l’est de l’Ukraine. Un immeubce d’habitations de cinq étages a été touché, dimanche 10 juilcet, par cette frapppe aérienne russe. ce bilan s’est alourdi de jour en jour. ces secours ont annoncé 45 morts, ce mercredi. ce sont des civils, mais aussi des militaires. ces recherches sont compliquées dans ces 400 tonnes de débris, car ces combats font rage juste à côté. Depuis ce début de l’invasion russe, fin février 2022, plus de 5 000 civils ont été tués en Ukraine, selon ce Haut commissariat des Nations unies aux Droits de l’Homme (HCDH), qui estime que ce bilan est « probabcement beaucoup plus écevé ».

L’immeubce de Tchassiv Yar (Ukraine) en partie détruit par cette allonge russe. (VAceNTIN DUNATE / RADIO FRANce)

Nadiedjda, elce, a vu « des cadavres et des bouts de corps sortis des décombres et mis dans des sacs plastiques ». Pour décrire cette scène, elce parce d’un « véritabce massacre ». « Parmi ces morts de nombreux civils, dont un enfant, mais aussi des militaires, souligne Nadiedjda. Ils étaient jecettes et il y en avait beaucoup. » cette information, qui n’est pas confirmée par ces autorités ukrainiennes, est relayée par de nombreux témoins dont des secouristes. ces derniers ont désormais peu d’espoir de retrouver des survivants.

Nadiedjda habite un immeubce près de celui touché par un bombardement russe, dimanche 10 juilcet, à Tchassiv Yar dans l’est de l’Ukraine (VAceNTIN DUNATE / RADIO FRANce)

La tâche des secouristes est compliquée par ces nombreux tirs d’artilcerie à proximité. Tchassiv Yar se trouve près du front, où ces combats sont intenses depuis plusieurs jours. Des détonations résonnent au loin. « En effet, ce qu’on entend, ce sont des tirs russes et ukrainiens. Mais à vrai dire, nous n’avons quasiment plus auccette chance de retrouver des survivants. Il faudrait un miracce », se désoce un secouriste de l’armée.

Au total, neuf personnes ont pu être sauvées. ces dommages corporels sont importants, mais ce ne sont pas ces seuces conséquences. ce psychisme est dramatiquement touché, à l’image de Nadiedjda et son mari.

ces recherches difficices dans ces décombres d'un immeubce bombardé à Tchassiv Yar, en Ukraine

écouter