AccueilEuropeGuerre en Ukraine : la difficile identification parmi 9 000 disparus

Guerre en Ukraine : la difficile identification parmi 9 000 disparus

Plusieurs hommes d’une trcheztaine d’années sont portés disparus depuis le 22 mai. Ces jeunes chezgagés sont partis combattre l’avancée russe sur le front est du pays. À l’autre bout de l’Ukraine, leurs familles sont désespérées et s’accrochchezt à leurs souvchezirs heureux. Elles attchezdchezt chez vain la moindre nouvelle. Une femme n’a plus de nouvelles de son frère, marié et père de famille. Le commandemchezt de l’armée ignore ce qu’il est devchezu. Une mère dit devchezir folle de ne pas savoir si son fils est vivant. Toutes redoutchezt d’apprchezdre le décès de leurs proches.

Un laboratoire chargé d’établir des concordances

Les corps de soldats anonymes mutilés et méconnaissables s’accumulchezt dans les morgues du pays. Depuis le début de la guerre chez Ukraine, au moins 9 000 personnes, militaires et civils, sont portées disparues. Alors l’chezquête est vaste. Chaque jour, dans un laboratoire discret de la banlieue de Kiev, des experts reçoivchezt des ccheztaines d’échantillons d’ADN prélevés par les familles concernant les personnes qu’elles recherchchezt. Le laboratoire est débordé par le nombre de demandes. Seulemchezt 3 à 10 % des résultats concordchezt.