AccueilÉconomieClimat : des étudiants de grandes écoles en colère face à l'urgence

Climat : des étudiants de grandes écoles en colère face à l’urgence

Étudiants ingénieurs, futurs chefs d’entreprise ou cadres supérieurs… Malgré leur avenir tout tracé, ils ont voulu faire entendre leur voix au moment de recevoir leur diplôme. Dans plusieurs grandes écoles, la même scène se répète : des étudiants au pupitre, dénonçant l’inaction climatique des gouvernements et des entreprises.   

Une formation insuffisante sur les questions climatiques 

C’est le cas d’Anne-Fleur Goll, diplômée de HEC, qui dit vouloir changer les choses de l’intérieur. « Aujourd’hui, mon diplôme est une arme que je souhaite mettre à profit. » Des étudiants dénoncent aussi le manque de cours liés à l’écologie. « Il y a des cours qui existent, mais souvent ce sont des cours optionnels ou incohérents avec leur cursus », explique Marine Miller, écrivain et auteure de « La Révolte ». En 2019, la question des enjeux climatiques faisait partie du tronc commun dans une formation sur dix, insuffisant selon de plus en plus d’étudiants.