AccueilÉconomieplusieurs usines fonctionnent au ralenti à cause de la pénurie de semi-conducteurs

plusieurs usines fonctionnent au ralenti à cause de la pénurie de semi-conducteurs

Publié le 03/09/2021 12:17

Durée de la vidéo : 2 min.

FRANCEINFO

Article rédigé par

Une pénurie de semi-conducteurs plonge plusieurs usines françaises dans une situation difficile. Certaines sociétés tentent de s’adapter en assurant eux-même cette production. 

L’industrie en France est touchée de plein fouet par la pénurie de semi-conducteurs. Ce sont des composants électroniques qui sont notamment présents dans les tableaux de bord des voitures. Par conséquent, plusieurs usines du secteur de l’automobile fonctionnent au ralenti. À titre d’exemple, le site de Toyota à Onnaing (Nord) est presque vide : sur les 5 000 salariés, 4 500 sont au chômage technique depuis le 23 août.

Les semi-conducteurs sont principalement fabriqués dans des usines en Asie. Mais avec l’épidémie de Covid-19, certaines sont à l’arrêt. Par conséquent, les sociétés pourraient s’organiser autrement. « On voit des entreprises, comme par exemple Tesla, qui ont décidé de produire eux-mêmes leurs semi-conducteurs. Cela permet tout simplement de ne pas dépendre de l’extérieur, de pouvoir produire en fonction de ses besoins », explique Nathalie Aubry, professeure en économie à l’école de management de Normandie.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

France Télévisions utilise votre adresse email afin de vous adresser des newsletters.

articles sur le même thème

vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.

contenus sponsorisés