AccueilDernière heuremort d'un bébé de deux mois, son père reconnaît l'avoir secoué

mort d’un bébé de deux mois, son père reconnaît l’avoir secoué

Un homme de 30 ans a été mis en examen vendredi soir à Saint-Etienne, soupçonné d’être impliqué dans la mort jeudi de son fils de deux mois, rapporte Le Progrès.

Habitant Sury-le-Comtal (Loire), le mis en cause a reconnu avoir secoué l’enfant dont il avait la garde, indiquant que c’était pour tenter de le réveiller à la suite d’un malaise.

Sous contrôle judiciaire

Mis en examen pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, commises par un ascendant sur mineur de moins de 15 ans », le père a été remis en liberté sous contrôle judiciaire par le juge des libertés et de la détention « alors que le parquet avait requis la détention provisoire », a précisé le procureur de la République de Saint-Etienne, David Charmatz.

Mercredi, le suspect avait appelé les secours pour la prise en charge de son petit garçon qui était dans le coma. Hospitalisé au CHU de Saint-Etienne, l’enfant était décédé le lendemain.

La mère du garçonnet, absente au moment des faits, a été mise hors de cause.