AccueilDernière heureles personnes en contact avec des enfants doivent être vaccinées selon Antoine...

les personnes en contact avec des enfants doivent être vaccinées selon Antoine Flahault

10h05 : Les personnes en contact avec des enfants doivent être vaccinées selon Antoine Flahault

« La rentrée, c’est plus d’interactions sociales » et donc « des conditions plus favorables pour la propagation du virus et le variant Delta », a expliqué sur RTL l’épidémiologiste Antoine Flahault. Le directeur de l’institut de Santé Globale à l’université de Genève demande à ce que « toutes les personnes en contact avec des enfants de moins de 12 ans soient vaccinées ».

9h58 : Les doses de vaccins suspendues au Japon contenaient des particules métalliques

Les impuretés découvertes dans des lots du vaccin anti-Covid de Moderna au Japon se sont révélées après analyse être des particules métalliques, a déclaré mercredi l’entreprise américaine, qui assure que cet incident n’a pas posé « de risque excessif pour la sécurité » des consommateurs. Le Japon a annoncé la semaine dernière suspendre l’utilisation des vaccins issus de trois lots, représentant plus de 1,6 million de doses, après des signalements de plusieurs centres de vaccination ayant découvert des corps étrangers dans des fioles de vaccin.

9h48 : L’inquiétude des Français vis-à-vis du Covid-19 en forte baisse

L’inquiétude des Français vis-à-vis de la propagation de l’épidémie reste majoritaire mais accuse une forte baisse (-10 points), selon un sondage Elabe pour BFMTV publié ce jeudi. D’après cette enquête, 57% (-10 points depuis le 20 août) des Français se disent inquiets de la propagation du Covid-19 en France. A l’inverse, 43% (+11) ne sont pas inquiets. D’après Elabe, l’inquiétude est à un des niveaux les plus bas enregistrés depuis le début de la crise sanitaire, similaire à celui atteint après le 1er confinement en juin 2020, à 56%.

En ce jour de rentrée scolaire, une majorité de parents (56%) ne sont pas inquiets à l’idée de laisser leurs enfants aller à la crèche ou à l’école. A l’inverse, 44% sont inquiets. La situation s’est inversée par rapport à la rentrée 2020 où l’inquiétude était majoritaire (60%).

8h53 : « Les tests resteront gratuits dans un cadre scolaire pour les élèves »

Le pass sanitaire pour les 12-17 ans sera obligatoire à partir de fin septembre mais les tests pour les élèves dans un cadre scolaire « resteront gratuits » a affirmé Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement sur France info. 

Mais si l’adolescent souhaite aller par exemple au cinéma avec ses copains en dehors du cadre scolaire alors il devra présenter le pass sanitaire et donc s’il n’est pas vacciné, payer les tests PCR.

8h46 : Le chômage partiel pour les parents qui ne pourraient pas garder leur enfant dont la classe est fermée

En primaire, une classe sera fermée dès l’apparition d’un cas positif. Alors quels dispositifs mis en place pour les parents qui devront garder leur enfant à la maison ? Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal sur France info ce jeudi matin a répondu « que le chômage partiel pourrait être prévu pour les parents ».

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

8h44 : « La société française de pédiatrie ne recommande pas spécialement que l’on fasse des tests systématiques »

A la question « pourquoi seulement 600 000 tests salivaires par semaine dans les écoles primaires pour 6 millions d’enfants ? » : « La société française de pédiatrie ne recommande pas spécialement que l’on fasse des tests systématiques, permanents et que l’on place les enfants dans cette ambiance là » a expliqué le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal sur France info ce jeudi matin. Or, à ce jour, le conseil scientifique le recommande.

8h38 : La reprise épidémique « c’est un point d’interrogation pour les semaines qui viennent »

« Nous souhaitons une rentrée la plus normal possible et que cette année se passe dans les meilleures conditions possible avec une situation sanitaire qui preste un point de vigilance puisque le covid continue de circuler. mais il y a beaucoup de progrès grâce à la vaccination et aussi chez les collégiens et les lycéens », a déclaré le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal sur France info ce jeudi matin.

La reprise épidémique : « c’est un point d’interrogation pour les semaines qui viennent », a reconnu Gabriel Attal en évoquant rentrée scolaire mais aussi la « reprise du travail aussi pour beaucoup de Français. Ces activités, ces interactions peuvent avoir un impact. »

« Il peut y avoir des évolutions du protocole sanitaire selon les risques », a rappelé Gabriel Attal.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

8h01 : Taïwan reçoit une première livraison très politique de vaccin Pfizer

Taïwan a reçu ce jeudi une première cargaison du vaccin Pfizer-BioNTech, une livraison qui a dû être organisée par deux grandes entreprises et une fondation afin de surmonter les obstacles diplomatiques dressés par la rivalité avec Pékin. Taïwan a rencontré d’immenses difficultés pour acquérir suffisamment de vaccins pour l’ensemble de sa population en grande partie à cause de sa précaire position diplomatique sur la scène internationale.

7h58 : Les plans de soutien en Europe ont permis aux PME d’éviter la zone rouge

Les plans de soutien publics en Europe permettront d’éviter une cascade de faillites de PME à moyen terme, a mesuré Euler Hermes dans une étude publiée jeudi, focalisant son attention sur la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni. Sur 525.000 petites et moyennes entreprises réparties dans ces trois pays, 7% d’entre elles risquent de déposer le bilan d’ici 4 ans en Allemagne, 13% en France et 15% au Royaume-Uni. Sans mesures de soutien public décidées au plus fort de la pandémie, les risques de défaut auraient atteint pour la France 17% et pour le Royaume-Uni 26%, détaille l’étude de l’assureur-crédit, en raison d’un recul important des marges de ces entreprises.

7h45 : Les Philippines ont franchi le seuil des 2 millions de cas 

Les Philippines ont franchi le seuil des 2 millions de cas de coronavirus au moment où l’archipel continue de faire face à un nombre record de contaminations liées au variant Delta. Ces dernières semaines, les infections quotidiennes ont atteint le niveau le plus élevé depuis le début de la pandémie. L’archipel a enregistré mercredi 14.216 nouvelles infections, ce qui porte le nombre de cas depuis le début de la pandémie à plus de 2 millions et 33 533 décès liés au Covid-19 sur une population de 110 millions d’habitants.

7h12 : Le Danemark lève l’obligation du pass sanitaire

Pionnier dans l’introduction du pass sanitaire, le Danemark a levé l’obligation de ce laisser-passer dans presque tous ses lieux publics, à quelques jours de la levée de toutes les restrictions malgré la menace d’une quatrième vague en Europe.

7h10 : Un recours en Haute-Savoie pour demander la suspension du pass sanitaire dans un centre commercial

Les recours devant la justice pour suspendre la mise en place du pass sanitaire dans les centres commerciaux se multiplient. En Haute-Savoie, le groupe Gallimo, propriétaire du Shop’in Publier, vient de déposer un recours auprès du tribunal administratif de Grenoble rapporte Le Dauphiné Libéré. Dans le même temps, le Conseil national des centres commerciaux (CNCC) a demandé la suspension du pass sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

7h07 : Cuba vaccinera enfants et adolescents à partir de vendredi

Cuba vaccinera à partir de vendredi les enfants et adolescents de deux à 18 ans avec ses propres vaccins Abadala et Soberana, une condition fixée par le gouvernement avant de rouvrir les écoles.

Rentrée scolaire : comment va s’organiser la vaccination des adolescents ?

Cette année, rentrée des classes rime avec vaccination. Le gouvernement entend bien vacciner un maximum d’adolescents d’ici les vacances de la Toussaint. Pour cela, des équipes mobiles seront notamment déployées dans les écoles. Explications.

6h32 : « On va tendre vers la normalité » estime l’infectiologue Karine Lacombe

L’infectiologue Karine Lacombe, cheffe du services des maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Antoine à Paris, a indiqué mercredi soir sur BFMTV que l’on « ne retrouvera jamais une vie tout à fait normale comme on avait avant ». « Mais tout de même, on va vers une porte de sortie par rapport à ce qu’on vient de vivre depuis 18 mois (…) On va tendre vers la normalité. Probablement qu’on aura plus – dans les territoires très vaccinés – de confinement. On va lever petit à petit les mesures de distanciation sociale », a-t-elle expliqué.

Selon elle, le masque va probablement « encore rester pour un certain temps », notamment « dans les endroits très peuplés ». 

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

6h25 : Le système de santé australien pourrait « s’effondrer » avec le déconfinement, selon les médecins

Les médecins australiens ont averti ce jeudi que les hôpitaux du pays n’étaient pas prêts à faire face aux plans de réouverture du gouvernement, et ce même si les taux de vaccinations augmentent. L’Association médicale australienne (AMA) a déclaré que le système de santé risquait de se voir bloqué dans un « cycle permanent de crise » et appelé à de nouvelles projections pour vérifier si le personnel hospitalier peut faire face à une hausse des cas, attendue lorsque les mesures de restrictions seront levées. Le gouvernement fédéral a dévoilé au mois de juillet un plan de déconfinement en quatre étapes une fois que 70% de la population âgée de plus de 16 ans aura été vaccinée.

6h20 : Moderna demande l’autorisation pour une troisième dose de son vaccin aux Etats-Unis

Moderna a demandé mercredi à la Food and Drug Administration (FDA), l’autorité de santé américaine, d’autoriser l’utilisation d’une troisième dose de son vaccin. La FDA envisage des injections supplémentaires du vaccin développé par Pfizer et BioNTech, mais n’a pour l’instant autorisé que les personnes dont le système immunitaire est affaibli à recevoir une troisième dose des vaccins Pfizer ou Moderna. L’autorité de santé américaine a annoncé mercredi qu’un groupe d’expert discutera d’une demande concernant l’administration d’une troisième dose déposée par Pfizer le 17 septembre, sans donner de détails quant à une réunion similaire concernant la requête de Moderna. Moderna a déclaré qu’une troisième dose de son vaccin générait une meilleure réponse immunitaire qu’observée avec une deuxième dose lors de son essai clinique de phase 3.

5h49 : Au moins 15 millions de doses de vaccins jetées depuis mars aux États-Unis

Au moins 15 millions de doses de vaccins anti-Covid ont été jetées aux États-Unis depuis le 1er mars, selon le média américain NBC. Ce nombre de doses gâchées a été rapporté par les États américains ou les pharmacies qui administrent les vaccins aux Centres de prévention et de lutte contre les maladies, principale agence fédérale de santé publique du pays. Il est probablement sous-estimé, plusieurs États ou agences fédérales manquant dans ces données. Les raisons pour jeter des doses peuvent être diverses : date de péremption passée, erreur de dilution, problèmes de réfrigération, fioles fissurées… 

5h47 : Déjà 200 000 rendez-vous pour la troisième dose

La campagne de rappel, dit de troisième dose, a débuté mercredi 1er septembre. Elle concerne les plus de 80 ans, les immunodéprimés et d’autres personnes jugées à très haut risque de développer une forme grave de Covid-19, comme les malades de cancer en cours de traitement, ou les patients dialysés. Il faut aussi un délai de six mois avant la précédente injection pour en bénéficier. Olivier Véran, le ministre de la Santé, a expliqué que 200 000 personnes avaient déjà pris rendez-vous pour cette dose de rappel.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

Comment le Danemark a réussi à lever toutes les restrictions

Le Danemark abandonnera le 10 septembre prochain toutes ses restrictions pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. Un retour à la « vie d’avant » obtenu grâce à la mise en place anticipée d’un passeport sanitaire et un taux de vaccination conséquent. On vous explique tout ici.

5h46 : La rentrée scolaire avec le variant Delta en toile de fond

La rentrée, c’est maintenant. Ce matin, près de 12,3 millions d’élèves, enfants et adolescents, vont retrouver les bancs de l’école. Mais le gouvernement a beau assurer que cette rentrée serait la plus « normale possible », ce ne sera pas vraiment le cas. Port du masque, pass sanitaire, vaccination… De nombreuses questions se posent, comme on vous le résume ici.

Le variant Delta a provoqué une quatrième vague, cet été, et les autorités craignent une recrudescence en septembre. Un protocole sanitaire de niveau 2 sera donc en vigueur, qui prévoit notamment qu’un cas de Covid-19 dans une classe de primaire entraîne une fermeture, comme cela se faisait en fin d’année scolaire. Au collège et au lycée, en cas de contamination dans une classe, seuls les élèves cas contacts non vaccinés devront s’isoler une semaine. Enfin, le protocole prévoit aussi le port du masque en classe dès le CP.

Comment l’OMS établit-elle son classement des variants ?

Delta, alpha, mu… L’Organisation mondiale de la Santé surveille de près certaines souches du Covid-19, qu’elle classe dans différentes catégories en fonction du risque qu’elles présentent pour la santé mondiale. Comment s’effectue cette classification ? Explications dans notre article.

5h45 : Stabilité de la situation dans les hôpitaux, mais baisse des cas en France

Les indicateurs de l’épidémie de Covid-19 restent stables, avec un peu plus de 11 000 personnes hospitalisées (11 119 exactement). Mais la pression hospitalière reste forte dans trois départements: Bouches-du-Rhône (945 personnes hospitalisées), Martinique (789) et Guadeloupe (557). De plus, 2294 malades se trouvent dans les services de soins critiques. Santé Publique France a comptabilisés 85 morts dus au Covid-19 ces dernières 24 heures.

Le nombre de cas quotidiens semble marquer le pas, avec 17 621 en un jour. Les quelque 110 000 cas détectés lors des sept derniers jours correspondent à une baisse de 6,5% par rapport aux sept jours précédents.

Ce qu’il faut retenir de la journée de mercredi

5h45 : Bonjour à tous et bienvenue dans ce direct consacré à l’actualité de la pandémie de Covid-19 en France et dans le monde.