AccueilDernière heureDirect éco / L’actualité économique du jour. Dans la construction, les prix...

Direct éco / L’actualité économique du jour. Dans la construction, les prix continuent de monter

Suivez ici l’actualité économique régionale et nationale du jeudi 2 septembre 2021, actualisée chaque heure de 9h à 18h.

<<< Pour nous contacter au sujet d’informations économiques : [email protected]

<<< Retrouvez ici le fil d’informations économiques du mercredi 1er septembre 2021

Retrouvez également notre page LinkedIn pour suivre notre actualité

Dans la construction, les prix continuent de monter

On pensait que la situation s’arrangerait à la rentrée, mais elle continue de s’aggraver. Les difficultés d’approvisionnement en matières premières continuent d’affecter le secteur du bâtiment. Chez certains fournisseurs, les devis, habituellement valables trois mois, ne valent plus qu’une semaine, tant les prix fluctuent. Et les pénuries se font de plus en plus profondes. Balloté entre la forte reprise mondiale, après la mise à l’arrêt de l’économie, et la désorganisation des chaînes d’approvisionnement, le bâtiment est confronté depuis plusieurs mois à une tension sur des matières premières cruciales, comme le bois, l’acier, le cuivre ou même le plastique.

Ces difficultés ont eu des conséquences : la Fédération française du bâtiment (FFB) estime que 15% des entreprises ont peiné à continuer au moins un chantier durant l’été, contre 1 à 2% habituellement. Cette situation affecte plus particulièrement les petits artisans, alors que les géants de la construction, Bouygues, Vinci ou Eiffage, ont assuré que ces tensions d’approvisionnement n’avaient pesé ni sur leur activité, ni sur leur chiffre d’affaires. Les professionnels attendent avec impatience le dégonflement des prix mais la fédération du bâtiment ne voit pas cela arriver avant « plusieurs mois ». En attendant, la FFB a demandé au gouvernement la mise en place si besoin de l’activité partielle.

Photo d’archives Le DL /Stéphane MARC

Drôme : l’agriculture en fête pour oublier une saison compliquée

Dimanche 5 septembre, les Jeunes agriculteurs de la Drôme font la fête. Ils tiennent à Montvendre leur annuel événement pour défendre et valoriser la profession. Un métier passion que la société et les aléas climatiques ne favorisent pas. Le marché de producteurs sera « plus important » que dans le passé, indique Sébastien Perrot, président du canton de Chabeuil pour les JA. « L’achat à la ferme a été à la mode pendant les différents confinements. Cela s’est un peu relâché par la suite, mais nous y croyons. » La vente directe représente un nouveau débouché, sans intermédiaire, pour certains producteurs ou éleveurs.

Photo DR

Isère : François Hédé devient le nouveau président de Linksium

François Hédé est devenu, depuis le 1er septembre, le nouveau président de Linksium, succédant à Gilles Talbotier, suite à la décision du conseil d’administration de la SATT Grenoble Alpes. Linksium est la société d’accélération du transfert de technologies (SATT) des laboratoires de recherche de Grenoble Alpes vers le monde de l’entreprise. La société privilégie la création de startups qui deviennent les vecteurs du transfert de technologies. Agé de 56 ans, François Hédé a créé et mené avec succès deux startups technologiques en tant que président (Cycléo et Idosens). Rompu au management d’entreprises, iI a auparavant mené une carrière internationale d’une quinzaine d’années au sein de grands groupes industriels leaders en électronique.

Cette nomination se fait dans le cadre de la mission de Linksium, fixée en 2015 par le Plan d’investissement d’avenir du gouvernement français : accélérer le transfert de technologies entre les laboratoires de recherche et le monde économique. Depuis 2015, avec une dotation de 45 millions d’euros investis, Linksium a accompagné 194 projets deeptech, valorisé 168 brevets et a permis la création de 61 startups.

 

Les plans de soutien en Europe ont permis aux PME d’éviter la zone rouge

Selon une étude publiée jeudi 2 septembre par Euler Hermes, les mesures de soutien publics décidées au plus fort de la pandémie de Covid ont permis de limiter les faillites de PME : en France, elles auraient été 17 % à être menacées, contre 13 % actuellement. Au Royaume-Uni, la part a été ramenée de 26 à 15 %.

Photo Lapeyre

Lapeyre : une nouvelle offre de reprise poussée par les syndicats

On croyait le feuilleton de la vente de Lapeyre terminé, il n’en est rien. Trois mois après l’homologation de la vente de l’entreprise au fonds Mutares, « Verdoso et Cevital ont répondu à la sollicitation des salariés en présentant au tribunal de commerce une offre commune et améliorée », estime l’intersyndicale composée de la CGT, la CFE-CGC, FO et la CFTC. Les deux repreneurs alternatifs, un spécialiste français des investissements industriels et un conglomérat algérien, proposent selon les syndicats le « maintien de l’intégralité des sites de production ». Sont aussi avancés « la création nette de 49 emplois en distribution » et « l’apport de 25 millions d’euros dès la cession par Verdoso et Cevital, contre 15 millions d’euros pour Mutares ». « L’impact social est nettement inférieur à celui de Mutares, qui prévoit la fermeture dès 2023 de 4 sites de production et de 19 magasins », juge l’intersyndicale.

La cession de Lapeyre, propriété de Saint-Gobain depuis 1996, au fonds Mutares a d’emblée buté sur l’opposition des syndicats. Ceux-ci accusent le repreneur d’avoir l’habitude de siphonner les trésoreries des entreprises qu’il rachète, sur la base d’un audit financier demandé par l’intersyndicale. Lapeyre est composé de 131 magasins alimentés par dix usines de fabrication toutes situées en France, et emploie 3 400 personnes.

 

Zoom atteint 1 milliard de dollars de revenus trimestriels

Le spécialiste américain de la visioconférence Zoom a franchi un cap symbolique avec 1 milliard de dollars de chiffre d’affaires au dernier trimestre, en hausse annuelle de 54 %. Mais le titre a chuté de 12 % dans les échanges prolongés lundi 30 août, car la croissance montre des signes de ralentissement.

Photo Le DL /Bernard FALI

Alpes-de-Haute-Provence : une très bonne fréquentation touristique estivale

Le bilan estival donné par l’Agence de développement du 04 confirme les premières statistiques enregistrées fin juillet. Les vacances d’été ne sont pas encore terminées mais plus de neuf professionnels sur 10 s’accordent à considérer que l’été 2021 (juillet-août) a rencontré une bonne voire très bonne fréquentation touristique. 25 % la jugent très bonne, 75 % assez bonne. L’ensemble du territoire bas-alpin a bénéficié de cette bonne fréquentation.

À lire : Une très bonne fréquentation touristique estivale dans les Alpes-de-Haute-Provence

 

Genève relance prudemment son salon de l’auto en 2022

Après deux annulations en 2020 et 2021, le salon de l’automobile de Genève va revenir prudemment en 2022 avec une édition réduite, a déclaré jeudi 2 septembre son directeur général Sandro Mesquita. Ce rendez-vous majeur du secteur, qui réunit habituellement plus de 600 000 personnes, devrait en accueillir la moitié en 2022, selon M. Mesquita, qui a pris la tête du Geneva International Motor Festival (GIMS) en 2020. Tandis que le salon de Francfort s’est déplacé cette année à Munich avec un concept ouvert à toutes les mobilités, et que la grand-messe américaine de Detroit est en perte de vitesse face au salon de l’électronique de Las Vegas, le GIMS veut se démarquer en « restant un salon automobile ».

Photo archives Le DL /Sylvain MUSCIO

Isère : Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’industrie, en visite

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’industrie, et Cédric O, secrétaire d’État chargé de la transition numérique et des communications électroniques, seront en Isère ce jeudi 2 septembre, notamment chez Aledia. Une start-up sur laquelle l’État mise beaucoup. Fondée en 2012, cette société, qui devrait créer 500 nouveaux emplois ces quatre prochaines années, développe et fabrique des écrans et des composants microLED avec un objectif : équiper le marché mondial des écrans estimé à 120 milliards de dollars par an.

À lire : Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’industrie, en visite en Isère ce jeudi : « Une politique volontariste d’attractivité et un choc de réindustrialisation »

 

Les pays producteurs tentent désespérément de maîtriser le prix du pétrole

Le prix du baril de pétrole était mercredi 1er septembre à peu près stable autour de 71,5 dollars, après les fortes variations des dernières semaines : le signe que les pays producteurs de l’OPEP+, réunis à Vienne, ont repris la main ? Les pays producteurs veulent concilier deux objectifs : faire monter le prix de leur ressource, éviter une hausse trop forte qui ralentirait la croissance, donc la demande…

À lire : Les pays producteurs tentent désespérément de maîtriser le prix du pétrole

Photo Le DL

Tourisme : deuxième été de croissance pour les montagnes françaises

Avec +7% de fréquentation par rapport à 2020, malgré une météo mitigée, les stations de montagne ont enregistré un bilan globalement positif cet été, selon le baromètre de l’Association nationale des maires de stations de montagne (ANMSM) avec le cabinet G2A. Ce sont les Pyrénées qui tirent cette moyenne vers le haut (+20,9%), portées par la relance du thermalisme. Les Alpes du Nord (+5,4%) et les Alpes du Sud (+4,6%) ne sont pas loin derrière.

À lire : Tourisme : deuxième été de croissance pour les montagnes françaises

 

Nord-Isère : un réseau de cheffes d’entreprise recrute

Le réseau Bouge ta boîte Vienne regroupe des femmes cheffes d’entreprise, qui représentent tous les métiers (professions libérales, commerçantes, dirigeantes de PME-PMI, etc.). Issu d’un réseau national, ce cercle local centré sur le business, qui est né avec la crise sanitaire, permet à ses adhérentes de se soutenir, de partager des expériences, de développer des stratégies et in fine de booster leurs chiffres d’affaires. Ce réseau recrute encore.

Pour découvrir le réseau, s’inscrire ici

Photo Le DL

Drôme : Valence Romans Agglomération signe un contrat de relance et de transition écologique

Mercredi 1er septembre, un contrat de relance et de transition écologique (CRTE) a été signé entre la préfecture de la Drôme, Valence Romans Agglomération et le conseil départemental. Ce contrat est l’application, localement, du plan France relance (doté de 100 milliards d’euros), né pour répondre aux enjeux économiques d’après crise sanitaire et aux enjeux du changement climatique. Concrètement, cet argent va notamment servir aux communes et intercommunalités pour la rénovation thermique de leurs bâtiments (12,3 M €).

À lire : Valence Romans Agglomération signe le premier contrat de relance et de transition écologique drômois

 

Droits voisins : Google France fait appel de son amende de 500 M€

Google n’accepte pas l’amende de 500 millions d’euros que lui a infligée le 13 juillet l’Autorité de la concurrence dans l’épineux dossier des droits voisins de la presse. Le groupe américain, qui avait jusqu’au 31 août pour contester la décision, a décidé de déposer un recours auprès de la cour d’appel de Paris, dévoile ce mercredi 1er septembre la Correspondance de la presse. « Nous sommes en désaccord avec certains éléments juridiques, et considérons que le montant de l’amende est disproportionné au regard des efforts que nous avons mis en place pour signer des accords avec les éditeurs de presse afin de les rémunérer pour la reprise de leurs contenus sur le moteur de recherche », indique son directeur général, Sébastien Missoffe.