AccueilÉconomiecomment bien choisir ses cahiers pour la rentrée ?

comment bien choisir ses cahiers pour la rentrée ?

Publié le 03/09/2021 16:11

Durée de la vidéo : 6 min.

Article rédigé par

D.Lachaud, M.Justet, A.Exposito, K.Le Bouquin, P.Goldstein –

France 2

France Télévisions

Le prix des cahiers va parfois du simple au triple dans les magasins. Qualité du papier, de la couverture, mais aussi du traitement réalisé à l’usine… La rubrique « Derrière nos étiquettes » de France 2 décrypte le sujet dans le 13 Heures, vendredi 3 septembre. 

Pourquoi le prix des cahiers, en plastique, en carton, à spirales ou non, varie-t-il d’un modèle à un autre ? Dans une grande enseigne, 170 différentes références sont proposées, de moins d’un euro et jusqu’à 10 euros. De moins en moins de modèles en carton sont proposés : « Au bout de la moitié de l’année, c’est corné, ça s’abime, ça ne protège pas les feuilles à l’intérieur, ça se décroche, c’est pour ça que le marché s’est tourné depuis cinq ans vers les cahiers à couvertures classiques », lance le directeur du magasin. Résultat, les cahiers sont plus chers. 

Chez le leader européen du cahier à Caen (Calvados) , la différence entre les différents papiers se voit avant la conception du cahier, en fonction du poids du papier. Tout au long de la production, chaque marque aura un traitement différent pour ses couvertures. Cela ne se voit pas forcément à l’œil nu : « Il faut qu’il soit agréable à l’utilisation, quand vous passez la main sur la feuille, quand vous commencez à écrire, vous allez avoir envie que le papier soit doux, que la plume glisse, et que l’encre se dépose facilement », explique le spécialiste Vincent Chaufaux, directeur du magasin L’Art du papier. 
Afin de réduire les coûts à la rentrée, la journaliste Dorothée Lachaud propose de recycler certains cahiers inutilisés de l’année dernière, d’acheter plutôt en grande surface, de manière groupée, ou bien de penser à la seconde main : « Certaines boutiques solidaires comme Emmaüs proposent des fournitures à prix cassés », ajoute la journaliste sur le plateau du 13 Heures de France 2, vendredi 3 septembre. 

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien