AccueilEuropeune photographe rapatriée en France depuis Kaboul témoigne

une photographe rapatriée en France depuis Kaboul témoigne

Publié le 29/08/2021 16:11

Mis à jour le 29/08/2021 16:21

Durée de la vidéo : 2 min.

FRANCE 2

Article rédigé par

M. Bougault, B. Poulain, E. Noel –

France 2

France Télévisions

Oriane Zerah est photographe. Elle a été rapatriée d’Afghanistan lors des opérations françaises d’évacuation. Depuis dix ans, sa vie était à Kaboul. À Paris, elle raconte son retour douloureux et son ancienne vie en Afghanistan. 

Il y a deux semaines, Oriane Zerah, photographe française, est évacuée d’Afghanistan en urgence par l’armée française depuis Kaboul alors que les talibans viennent d’y pénétrer. « À coup de quelques heures en avion, on passe d’un pays en guerre à un pays en paix », déclare-t-elle, depuis la maison de sa mère à Paris. 

Oriane Zerah a passé dix ans en Afghanistan. Ce qu’elle veut garder en souvenir, ce sont les sourires immortalisés à travers son objectif. « Quand je vois à quoi certaines de ces personnes vont être confrontées, c’est d’autant plus un déchirement », confie-t-elle. Elle s’interroge notamment sur le sort des femmes. Derrière elle, Oriane Zerah a laissé beaucoup d’amis qui tentent chaque jour de rejoindre l’aéroport de Kaboul. « Faut vraiment être poussé par la force du désespoir pour rester là-bas jour et nuit, en prenant le risque en plus de faire face à un attentat », poursuit la photographe. Elle espère un jour pouvoir retourner vivre en Afghanistan. 

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

France Télévisions utilise votre adresse email afin de vous adresser des newsletters.

articles sur le même thème

vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.

contenus sponsorisés