AccueilDernière heurePsychologie. Quelles solutions contre l’acné sévère ?

Psychologie. Quelles solutions contre l’acné sévère ?

Pour beaucoup d’adolescents (et parfois de jeunes adultes), l’acné est un passage obligé. En France, 200 000 personnes sont concernées. Mais à des degrés divers. Alors que certains ne vont développer que quelques points blancs ou noirs (les fameux comédons), d’autres seront touchés par une forme sévère localisée sur plusieurs parties du corps (comme le visage, le tronc ou le dos…) et caractérisée par la présence de comédons de grande taille devenant rapidement inflammatoires et douloureux, de cicatrices en relief ou en creux… Cette forme d’acné concerne plus souvent les garçons et les personnes ayant des antécédents familiaux.

Un réel impact psychologique

Une acné douloureuse et qui se voit résonne nécessairement sur l’image de soi. Différents travaux ont ainsi montré que les symptômes dépressifs étaient plus élevés chez ces patients acnéiques. Pourtant cet impact psychologique indéniable est bien souvent sous-estimé par l’entourage.

Consultez sans attendre

Trop nombreux sont ceux qui ne consultent pas. A tort car ne pas traiter l’acné sévère augmente les risques pour les patients de conserver des traces, qu’elles soient physiques ou psychologiques.

Des solutions existent

Pour traiter l’acné sévère, le dermatologue est le meilleur allié. Il saura rassurer le patient et le guider. Dans le cas d’une acné modérée à sévère, une thérapie d’attaque associant un traitement local et une antibiothérapie pourra être mise en place. En cas d’échec, le recours à l’isotrétinoïne (anciennement connu sous son appellation commerciale Roaccutane® ) peut s’imposer. Mais son utilisation est très encadrée, notamment en cas de grossesse. Là encore, n’hésitez pas à en parler avec votre dermatologue.

Conservez votre hygiène de soins

En cas d’acné sévère, nettoyez votre peau matin et soir. Ce qui permettra aux soins d’être plus efficaces. Si votre peau est fragilisée, allez-y doucement sur les gommages et autres cosmétiques irritants. Et, bien entendu, ne touchez pas vos boutons et points noirs.

A noter : L’acné, même sévère s’améliorera si vous associez à vos traitement une bonne hygiène de vie : zéro alcool, tabac… Et limitez au maximum le stress.

Source : www.acne-severe.com