AccueilDernière heure"On ira à une 3e dose pour une grande partie de la...

« On ira à une 3e dose pour une grande partie de la population vaccinée »

8h47 : « Il faut qu’il y ait du dépistage dans les établissements scolaires »

« Il faut qu’il y ait du dépistage dans les établissements scolaires » a demandé Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Tenon à Paris. Du dépistage en plus des mesures de port du masque, d’aération etc.

8h40 : « On ira à une 3e dose pour une grande partie de la population vaccinée » déclare Jean-François Delfraissy

Le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissay a déclaré ce mercredi sur France 2 que la campagne de rappel pour une troisième dose de vaccin va s’étendre dans les mois qui suivent à « une grande partie de la population ».

« C’est un peu tôt, mais mon impression personnelle c’est que je pense qu’on ira à une 3e dose pour une grande partie de la population », a-t-il affirmé sur le plateau de Télématin.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

8h38 : « Nous sommes dans une épidémie de non vaccinés »

« Sur 20 lits à Tenon, on a 10 malades Covid : ce qui nous inquiète c’est que l’on a pas atteint le plateau et qu’il y a des rapatriements des Outremer et de Marseille vers l’Ile-de-France et dans le Grand Est », a souligné Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Tenon à Paris.

« 89% de non vaccinés sont en réanimation : nous sommes dans une épidémie de non vaccinés », a insisté Gilles Pialoux sur BFMTV.

8h18 : Inégalités choquantes d’accès au vaccin

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déploré les « inégalités choquantes d’accès aux vaccins », à l’ouverture d’une réunion annuelle virtuelle des ministres de la Santé du continent africain.

8h02 : Masque obligatoire rétabli en Oregon 

La gouverneure de l’Etat de l’Oregon, confronté à une explosion des contaminations dues au variant Delta, a annoncé qu’elle rétablissait l’obligation de porter un masque en plein air dès lors que la distanciation physique n’est pas possible, même pour les individus vaccinés contre le Covid-19.

7h14 : Le rapport exigé par Biden sur l’origine du Covid-19 n’est pas concluant

Le rapport demandé par le président américain Joe Biden à ses services de renseignement sur l’origine du Covid-19 ne permet pas de trancher cette question sensible. En dépit de leurs recherches et analyses, les responsables des services de renseignement n’ont pas pu s’accorder sur une explication définitive. Cela s’explique en partie par le fait que la Chine n’a pas fourni assez d’informations.

6h52 : Le masque de retour dans la ville de Mulhouse

Le port du masque redevient obligatoire à Mulhouse, dans le Haut-Rhin, indiquent Les Dernières Nouvelles d’Alsace, en raison du taux d’incidence élevé dans le département. Le taux d’incidence s’élève à à 336,1 pour 100 000 habitants contre une moyenne nationale à 220,6.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

6h50 : Le coût de la lenteur à vacciner 

Le lenteur du déploiement de la campagne de vaccination contre le Covid-19 pourrait entraîner une perte de 2.300 milliards de dollars de PIB mondial sur les trois prochaines années, a calculé une étude publiée mercredi. Selon le centre de recherche The Economist Intelligence Unit (EIU) auteur de l’étude, « les pays qui auront vacciné moins de 60% de leur population à l’horizon mi-2022 enregistreront au total des pertes de PIB de 2.300 milliards de dollars, sur la période 2022-2025 », soit une somme qui correspond à peu près au PIB annuel d’un pays comme la France.

6h45 : Confinement prolongé en Martinique

Le confinement et le couvre-feu en vigueur depuis le 30 juillet en Martinique ont été prolongés de trois semaines supplémentaires, jusqu’au 19 septembre inclus, pour lutter contre la propagation du coronavirus, selon un communiqué de la préfecture de l’île.

5h51 : L’efficacité des vaccins Pfizer et Moderna tombe à 66% contre le variant Delta

L’efficacité des vaccins de Pfizer et Moderna contre l’infection au Covid-19 a baissé de 91% à 66% depuis que le variant Delta est devenu dominant aux Etats-Unis, selon des données publiées mardi par les autorités sanitaires américaines. Ces données proviennent d’une étude menée sur des milliers d’employés de centres de soins et d’hôpitaux dans six Etats, afin d’examiner les performances des vaccins en conditions réelles.

Cette baisse d’efficacité face au variant Delta a déjà été pointée par plusieurs études, même si le chiffre précis diffère de l’une à l’autre. Entre décembre 2020 et avril 2021, testés sur la souche de base, l’efficacité des vaccins pour empêcher l’infection était de 91%. 

L’obligation vaccinale va-t-elle aussi s’appliquer aux policiers ?

Gérald Darmanin a posé un ultimatum : si le taux de vaccination chez les policiers au contact du public n’atteint pas les 90%, il menace de recourir à l’obligation vaccinale. Pour l’heure, 70% des policiers sont totalement immunisés. Notre article complet ici.

5h49 : Pas de jauge, ni de pass sanitaire à la rentrée dans les universités

La rentrée universitaire se fera sans jauge et sans pass sanitaire nécessaire pour aller en cours, a déclaré Frédérique Vidal, la ministre de l’Enseignement supérieur, dans un entretien au Parisien. « Il n’y aura pas de jauge dans les amphis, afin d’exploiter la capacité maximale des salles et permettre le 100 % présentiel », a expliqué Frédérique Vidal. Le pass sanitaire concernera seulement les « évènements festifs de rentrée organisés par les associations étudiantes », ainsi que les activités culturelles et sportives. Le port du masque reste toutefois de mise.  

Les étudiants vont pouvoir retrouver le cours normale de leur scolarité, après un an et demi de cours à distance, ou avec seulement un jour de présentiel depuis le début de l’année.

Troisième dose de vaccin : comment cela va se passer

La Haute autorité de santé demande un rappel de vaccin pour les plus de 65 ans au moment de la campagne contre la grippe. Les plus de 80 ans et les résidents des EHPAD recevront leur troisième dose à partir de début septembre. Pour tout savoir, cliquez ici.

5h47 : Les hôpitaux toujours sous tension

La pression continue d’augmenter sur les hôpitaux français qui accueillent désormais plus de 11 000 malades du Covid-19 (11 066 exactement). Les services de soins critiques comptent actuellement 2221 patients Covid. En 24 heures, 153 patients sont morts des suites de cette maladie.

Ce qu’il faut retenir de la journée de mardi

  • La Haute Autorité de Santé propose l’administration d’une dose de rappel (troisième dose) à partir de 65 ans, ainsi que pour toutes les personnes présentant des comorbidités.
  • La prise de rendez-vous pour la troisième dose de vaccin « pourrait démarrer dès le début de septembre et les injections pourraient se faire mi-septembre » a annoncé le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.
  • « Un petit millier de verbalisations » dans le cadre du contrôle du pass sanitaire ont été opérées a indiqué le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin.
  • Il n’y aura ni jauge, ni pass sanitaire pour assister aux cours dans les universités à la rentrée, a assuré Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur.
  • Plus de 11 000 personnes sont hospitalisées pour Covid-19 en France, dont 2200 en soins critiques.

5h45 : Bonjour à tous et bienvenue dans ce direct consacré à l’actualité de la pandémie de Covid-19 en France et dans le monde.