AccueilÉconomie"L'occasion de changer de cadre de vie"

« L’occasion de changer de cadre de vie »

Partir en vacances gratuitement pour découvrir un département ? Dans la Nièvre, c’est désormais possible. Une vingtaine de familles ont pu profiter d’une garden party au Lac des Settons le 26 août dans le cadre de l’opération « Essayez la Nièvre. » Une opération proposée par l’agence d’attractivité et de développement touristique de la Nièvre. 

Avant le télétravail et le confinement, ce département avait déjà commencé à travailler pour séduire les populations citadines souhaitant s’installer à la campagne.

La recette fonctionne bien. Ici, les enfants profitent des activités nautiques, pendant que les parents étudient concrètement la possibilité de venir s’installer dans le département. Mais pour cela il faut rencontrer des interlocuteurs pour rechercher un logement, trouver un nouveau travail, penser à la création d’une entreprise ou à une reconversion professionnelle. « Vous avez ces ambassadeurs du territoire qui sont capables de parler de la Nièvre en matière de cadre de vie mais aussi d’une manière très précise de l’artisanat, de l’industrie, de l’emploi dans la fonction publique, avance Stéphane Bénédit, directeur de Nièvre Attractive. C’est ça qui commence à faire la démonstration qu’on peut vous accompagner et qu’ici, ce que vous faisiez là-bas, ou ce que vous voulez faire demain, vous pouvez le faire chez nous. » 

Le confinement a accéléré l’envie d’exode de certains habitants des zones urbaines vers des territoires avec une qualité de vie meilleure. Laura Buck habitait dans le 18e arrondissement de Paris, mais elle avait une maison de vacances dans la Nièvre. « En ayant passé le confinement ici, ce n’était plus les vacances, c’était le quotidien… C’est ce quotidien qui nous a fait le déclic et qui nous a fait comparer le quotidien parisien et le quotidien ici », assure-t-elle.

Opération « Essayez la Nièvre », au lac des Settons. 20 familles bénéficient de l’opération. (JEAN-FRANÇOIS FERNANDEZ / FRANCE-INFO)

Le couple a trouvé un cadre d’épanouissement pour leur fille de deux ans. Cédric et Sabine habitent à L’haÿ-les-Roses (Val-de-Marne) avec un fils de dix ans et une petite fille de dix mois. « On s’est dit que ce serait peut-être l’occasion de changer de cadre de vie », remarquent-ils.

« C’est l’occasion de pouvoir, pourquoi pas, offrir quelque chose de différent à nos enfants que la métropole parisienne, qui peut avoir ses avantages mais qui a aussi beaucoup d’inconvénients. »

Cédric et Sabine, parents de deux enfants

Isabelle, avec son mari et ses cinq enfants, vient de Seine-Maritime. Elle a bénéficié de cette opération l’été dernier : « On a découvert la région et ça nous a plu, on a visité une maison, ça nous a plu… On s’est dit : c’est le moment ou jamais de franchir le pas. » La maison est aujourd’hui en travaux pour ouvrir des chambres d’hôtes. Un exemple qui, comme les autres, crée de la richesse, développe de l’activité. « Le Covid a absolument accéléré cette envie, ce désir de campagne », analyse Fabien Bazin, le président du Conseil départemental de la Nièvre. La Nièvre s’est mise en ordre de marche pour accompagner une centaine de familles depuis deux ans dans leur découverte du département, avec l’idée qu’elles s’y installent. 

Des familles qui s’installent, c’est parfois le maintien de classes qui pouvaient fermer, c’est le commerce qui marche dans les communes, ce sont aussi des savoir-faire dans l’artisanat, les métiers de la santé, l’ingénierie. Une opération 100% gagnante sur le long terme pour la Nièvre.

Pour attirer de nouveaux habitants, la Nièvre offre des vacances : « L’occasion de changer de cadre de vie » – Reportage de Jean-François Fernandez

écouter