AccueilÉconomiele suspect placé en hôpital psychiatrique

le suspect placé en hôpital psychiatrique

Publié le 10/08/2021 11:04

Durée de la vidéo : 2 min.

FRANCE 2

Article rédigé par

En Vendée, le meurtrier présumé du père Olivier Maire a été hospitalisé en psychiatrie, lundi 9 août au soir, après la levée de sa garde à vue. L’homme rwandais d’origine, en situation irrégulière, est aussi suspecté d’être l’auteur de l’incendie de la cathédrale de Nantes, en juillet 2020.

L’émotion est vive à Saint-Laurent-sur-Sèvre, en Vendée, après le meurtre d’un prêtre. Le père Olivier Maire était une personnalité locale très appréciée. Une messe lui a rendu un premier hommage, mardi 10 août, dans la matinée. « Le père supérieur était un personnage très connu dans ce bourg de 3500 habitants. Il y a beaucoup d’interrogations sur le profil du suspect et les raisons de ce déchaînement de violence », explique le journaliste Éric Pelletier, en direct sur place, mardi matin.

Lundi, l’enquête a pris un nouveau tour avec la levée de la garde à vue du meurtrier présumé en raison de son état de santé, jugé incompatible avec une audition selon les médecins qui l’ont examiné. L’homme a été conduit vers un hôpital psychiatrique. « Les investigations se poursuivent malgré tout, les gendarmes de Nantes (Loire-Atlantique) doivent déterminer ce qu’il s’est passé derrière les murs de la congrégation entre dimanche soir et lundi matin. Seule certitude, la victime a été violemment frappée au visage », précise Éric Pelletier.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien