AccueilÉconomiela rémunération des dirigeants de grandes entreprises françaises bondit en 2021

la rémunération des dirigeants de grandes entreprises françaises bondit en 2021

Publié le 11/08/2021 15:09

Mis à jour le 11/08/2021 15:55

Durée de la vidéo : 2 min.

FRANCE 2

Article rédigé par

N. Bidard, B. Briffaut, B. Girodon, N. Lachaud –

France 2

France Télévisions

La rémunération des dirigeants des grandes entreprises françaises repart à la hausse en 2021. Ce rebond illustre la reprise économique, mais aussi les effets des bonus liés au respect de l’environnement.

Plus d’un an après le début de la crise sanitaire, la rémunération des patrons des entreprises du CAC 40 repart à la hausse. En 2020, ces dirigeants avaient touché en moyenne 3,8 millions d’euros par an. En 2021, ils devraient percevoir 5,3 millions, soit 440 000 euros en moyenne par mois. Au-delà du montant, ce sont aussi les critères pour fixer les rémunérations qui évoluent.

En 2021, un critère lié au climat conditionnera une partie du bonus de 67% des dirigeants. Par exemple, avoir des transports plus propres pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. « Les pionniers de 2015 ont renforcé encore ce critère, explique Bénédicte Hautefort, fondatrice de l’Hebdo des AG. On pense à Veolia, LVMH, Bouygues ou Kering. Et puis parmi ceux qui ont sauté le pas, on peut citer Renault, Capgemini ou encore TotalEnergies. » Autre condition qui prend de plus en plus d’importance dans les bonus : la proportion de femmes dans les équipes.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien