AccueilDernière heureFootball / Ligue 2. Grenoble impérial contre Quevilly-Rouen et sort de la...

Football / Ligue 2. Grenoble impérial contre Quevilly-Rouen et sort de la zone rouge !

La fiche

À Grenoble (Stade des Alpes) : Grenoble Foot 38 bat Quevilly Rouen Métropole 2 à 0 (mi-temps : 1-0).

Temps beau et lourd, pelouse magnifique. Arbitre : Franck Schneider. Spectateurs : 3630.

Buts pour Grenoble : Ravet (31e), Pickel (51e).

GRENOBLE : Maubleu (cap) – Néry, Monfray, Nestor, Abdallah (Gaspar, 71e) – Pickel, Belmonte (Diallo, 87e) – Henen (Marchand, 87e), Ravet (Bunjaku, 71e), Correa – Anani (Boissy, 87e).

QUEVILLY/ROUEN : Lemaître – Bansais (Gbeuly, 87e), Padovani (cap), T. Cissokho, Tegar – Sangare (Rotsen, 59e), Boe Kane – Bahassa (Haddad, m-t), Dadoune, Zabou (N. Cissé, 87e) – Nazon.

>> Revivez la rencontre en cliquant ici

 

Ils l’attendaient tant ! Leur retour au Stade des Alpes et, plus encore, leur première victoire de la saison. Les footballeurs grenoblois ont obtenu les deux, ce samedi soir (2-0), en venant facilement à bout d’un Quevilly/Rouen qui rentre dans le rang, avec une deuxième défaite de suite.

>> Retrouvez le classement et les résultats de la Ligue en cliquant ici

En attaquant face à leur kop, tout heureux de retrouver son équipe après un an d’abstinence forcée, les Grenoblois ont archi-dominé la 1re période. En s’alignant dans un système (inédit cette saison) en 4-2-3-1, ils ont bousculé pendant 45 minutes des Normands visiblement à cours d’énergie pour leur troisième match en huit jours.

David Henen (tête, 4e), Achille Anani (trop court sur un centre d’Henen, 15e), Loris Néry (frappe de loin, 19e) et encore Anani (frappe déviée en corner, 20e) ont allumé les premières escarmouches, avant qu’Anani ne fasse trembler les filets normands ; las, l’avant-centre (bien servi par Ravet) était hors-jeu (21e).

Ravet débloque la situation

Ce n’était que partie remise car, dix minutes plus tard, Yoric Ravet, servi dans la surface par Loris Néry, piquait victorieusement son ballon au-dessus de Nicolas Lemaître (1-0, 31e). Le tout premier but du GF38 dans ce championnat de Ligue 2 !

Les Dauphinois auraient même pu compter trois buts d’avance à la pause si David Henen (seul devant la cage, sur un centre d’Abdallah, 36e) et Achille Anani (bien servi par Ravet, mais qui perdait son duel avec Lemaître, 45e) avaient pu corser l’addition.

Une deuxième période tout en maîtrise

Encore fallait-il ne pas regretter toutes occasions de break… Le GF38 n’a pas eu à le faire car, très vite après la reprise, il doublait la mise : un long coup franc de Belmonte, une remise avec rebond de Ravet au 2e poteau et une déviation de Charles Pickel, seul devant le but (2-0, 51e).

Les Dauphinois ont vécu, sereinement, sur leur avance de deux buts toute la 2e période. D’autant que les Normands ont eu du mal à être dangereux. Et quand leur buteur Duckens Nazon a pu adresser une frappe dangereuse, Brice Maubleu s’est envolé pour préserver sa cage inviolée (83e).

Une soirée parfaite, donc, pour un GF38 qui ira dans une semaine à Sochaux sans être relégable.