AccueilDernière heureDirect éco / L’actualité économique du jour. Abritel assigné en justice pour...

Direct éco / L’actualité économique du jour. Abritel assigné en justice pour « pratiques commerciales trompeuses »

Abritel assigné en justice pour « pratiques commerciales trompeuses »

Accusée de laisser prospérer les arnaques, la plateforme Abritel se retrouve dans le viseur de la répression des fraudes. Après plusieurs signalements et une enquête menée entre 2020 et 2021, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a annoncé qu’elle assignait devant le tribunal judiciaire de Paris le site de location de vacances entre particuliers pour des « pratiques commerciales trompeuses ». Les sociétés HomeAway France et EG Vacation Rentals Ireland Limited, qui gèrent la plateforme de location de meublés de tourisme, sont poursuivies par les services de la répression des fraudes pour avoir induit « en erreur le consommateur » au sujet des contrôles effectués par Abritel ou encore « sur la portée des engagements de la plateforme et sur le traitement des réclamations », explique la DGCCRF dans son communiqué. En mars, 64 clients d’Abritel ayant loué des meublés à des particuliers, qui s’étaient révélés être des escrocs, ont décidé d’attaquer le site devant le tribunal judiciaire de Paris pour avoir « manqué à son obligation de veiller à l’absence de contenu illicite », rapportait Le Parisien.

Photo archives Le DL/Gérald LUCAS

Drôme : une centaine de postes de vendangeurs à pourvoir

Depuis plusieurs semaines, certains viticulteurs ont entamé une recherche active pour constituer leur équipe de vendangeurs d’ici le mois de septembre. Alors que les vendanges dans la vallée de la Drôme devraient avoir lieu durant la deuxième quinzaine du mois de septembre, le Pôle emploi de Crest se mobilise pour répondre aux besoins en personnel de ses exploitants agricoles et les accompagne dans leurs démarches. Plus d’une centaine de postes sont diffusés sur le site de Pôle emploi ou sur leur page Facebook afin de pourvoir à ces besoins.

À lire : Une centaine de postes de vendangeurs à pourvoir

 

France : pas de « coup de pouce » pour le Smic

Interrogé dans le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI sur une éventuelle hausse du Smic décidée par le gouvernement dans les mois à venir, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, a répondu ce lundi 30 août : « Non, ce n’est pas dans notre intention, au-delà des revalorisations classiques qui sont liées à l’inflation. »