AccueilDernière heureD'Haene et Walmsley s'isolent en tête

D’Haene et Walmsley s’isolent en tête

Dauwalter. Le DL/Thierry GUILLOT

VENDREDI – 22h15 : D’Haene et Walmsley en patron

 Le col du Bonhomme aura été fatal à Remigio Huaman Quispe. Aux Chapieux (km 50), le Péruvien est relégué à plus de huit minutes du duo de tête composé des deux grands favoris : François D’Haene et Jim Walmsley qui s’est fait la malle dans la descente.
Derrière le binôme, on retrouve quatre coureurs avec Aurélien Dunand-Pallaz,  Germain Grangier, Dmitry Mityaev et Pablo Villa à trois minutes.

 

VENDREDI – 21h45 : L’Espagnole Molist Codina s’offre la CCC
L’Espagnole Marta Molist Codina est arrivée à Chamonix et remporte la CCC (Courmayeur-Champex-Chamonix). C’est la première fois que l’Espagne s’impose chez les féminines dans cette épreuve.  


VENDREDI – 20h35 : Dauwalter en tête à la nuit tombée

La tenante du titre américaine Courtney Dauwalter poursuit sa course en tête de la course féminine mais la Suédoise Mimmi Kotka reste menaçante (à 1’30). La Ligérienne Camille Bruyas, sur les talons de la Scandinave (+15’’) complète le podium provisoire.


VENDREDI – 20h15 : Remigio Huaman Quispe mène la danse, D’Haene et Walmsley en embuscade

Grosse ambiance dans la montée de Notre-Dame-de-la-Gorge (km 35), peu après les Contamines et juste avant de disparaître dans le col du Bonhomme, où le Péruvien Remigio Huaman Quispe a pris les commandes de la course. En tête à Saint-Gervais, l’Australien Morgan Pilley  complètement explosé et compte désormais plus de 13 minutes de retard. A 2’30 du Péruvien, on retrouve un trio composé des deux favoris François D’Haene et Jim Walmsley (Etats-Unis), accompagnés de Dmitry Mityaev (Russie) et du Grenoblois Germain Grangier.

Du côté des Bleus, le Savoyard Aurélien Dunand-Pallaz, un temps en tête, compte 4’30 de retard. Un  peu plus loin (7’30), Xavier Thévenard n’affichait pas le visage des grands jours. Le Chamoniard Grégoire Curmer pointe à 8’15. Parti fort, le Savoyard Ludovic Pommeret, vainqueur de l’épreuve en 2016, a cédé du terrain


VENDREDI – 19h25 : Garrivier remporte la CCC, Baronian 3e

En tête depuis La Giète (KM 65), le Haut-Alpin Thibaut Garrivier, deuxième en 2019, a remporté la CCC (100 km, 6100 m D+) en 10h23’26’’ à la moyenne de 9,55 km/h. Le Gapençais a devancé le Néo-Zélandais Scott Hawker (10h47’52’’) et le Haut-Savoyard Thibaut Baronian (10h53’08’’). Une belle performance pour son premier ultra.  

 

Passage de la tête de la course au km 35

VENDREDI – 18h55 : Grosse ambiance au passage des coureurs à Saint-Gervais (km 21,5).

Villa, Mityaev et Pommeret. Le DL/Thierry GUILLOT

VENDREDI – 18h55

La tête de course est passée à Saint-Gervais (km 21,5) et c’est l’Australien Morgan Pilley qui mène les débats. Le blond péroxydé a environ une minute d’avance sur l’Espagnol Jordi Gamito. François D’Haene, à la tête du groupe en poursuite, est apparu très décontracté, souriant, jouant avec le public venu en masse dans les rues de Saint-Gervais.

Chez les dames, c’est toujours l’Américaine Courtney Dauwalter qui est en tête. Elle devance la Suédoise Mimmi Kotka.

Le DL/Bruno MAGNIEN

VENDREDI – 18h

Au terme de la première heure de course alors que la troisième et dernière vague s’est élancée de Chamonix, Courtney Dauwalter, tenante du titre, occupe la tête de l’UTMB chez les féminines. L’Américaine se trouve dans la montée vers le Délevret avant de plonger sur Saint-Gervais (km 21). 
Devant elle, le Savoyard Aurélien Dunand-Pallaz mène les débats de la course masculine devant un groupe d’une dizaine d’éléments dont François D’Haene et Xavier Thévenard.

 

VENDREDI – 17h10

La course de la Petite Trotte à Léon a connu son épilogue ce vendredi à 13 heures. Cette épreuve au long cours par équipes (290 km, 26 500 D+) a été remportée par la formation AlpsXperience composée des Suisses Candide et Jules-Henri Gabioud en 100 heures, 39 minutes et 49 secondes. C’est pour le moment la seule équipe qui a terminé la course.

 

VENDREDI – 17h05

François D’Haene et Xavier Thévenard ouvrent la route. Les deux recordmen de l’épreuve, avec Kilian Jornet (3 succès), échangent même quelques mots dans un grand éclat de rire.

 

VENDREDI – 17h

C’est parti à Chamonix ! La première vague, avec l’ensemble du plateau élites, vient de s’élancer autour du Mont-Blanc. Un départ masqué en raison de la situation sanitaire. Les premiers sont attendus samedi sous les coups de 13h45.

Le DL/Thierry GUILLOT

VENDREDI – 16h55
La météo est idéale pour cette édition 2021 de l’UTMB. Il fait actuellement 14°C à Chamonix où le départ va être donné sous le soleil. A noter toutefois que le vent souffle fort en altitude et pourrait offrir une nuit fraîche aux coureurs.

 

VENDREDI – 16h50

A dix minutes du départ, un hommage appuyé et émouvant vient d’être rendu pour le coureur tchèque tragiquement décédé dans la nuit de mardi à mercredi sur la TDS.

 

VENDREDI – 16h45

Partie à 9 heures ce vendredi matin, la CCC (Courmayeur-Champex-Chamonix, 101 km, 6100m D+) devrait offrir son verdict aux alentours de 20 heures. Après un peu plus de 7h30 de course (70 km parcourus), le Haut-Alpin Thibaut Garrivier est en tête avec 11 minutes d’avance sur le Haut-Savoyard Thibaut Baronian. Le Néo-Zélandais Scott Hawker complète pour le moment le podium à 14 minutes de Garrivier. Longtemps en tête, le Norvégien Stian Angermund n’est plus que sixième. La première féminine est la Tchèque Petra Sevcikova.

 

VENDREDI – 16H30

Double lauréate de la TDS (2018, 2019), Audrey Tanguy grimpe pour la première fois sur l’UTMB. La Savoyarde, solide sixième de la Western States fin juin, fera figure d’outsider sur l’épreuve féminine avec la Ligérienne Camille Bruyas.

En face, la Britannique Pascall Beth se trouve dans une forme étincelante après avoir signé le deuxième temps de l’histoire sur la Western States tandis que l’Américaine Courtney Dauwalter visera le doublé sur l’épreuve chamoniarde.  

 

VENDREDI – 16h15

2300 coureurs, répartis en trois vagues, prendront le départ de l’épreuve phare de la semaine. Le sommet mondial de l’ultra-trail offre un plateau prestigieux malgré l’absence du tenant du titre espagnol Pau Capell opéré d’un genou en juillet.

François D’Haene fait figure de grand favori. Vainqueur de la Hardrock 100 mi-juillet, le Savoyard peut devenir le premier coureur à reporter l’UTMB pour la quatrième fois consécutive après ses succès en 2012, 2014 et 2017. C’est le cas aussi du Jurassien Xavier Thévenard (2013, 2015, 2018) dont la préparation a été tronquée à cause de la maladie de lyme et d’un Covid coriace.

 

Parmi les régionaux, on suivra les performances du Savoyard Aurélien Dunand-Pallaz, vainqueur de la Transgrancanaria cette année, du Chamoniard Grégoire Curmer, lauréat de la Diagonale des Fous 2019, du Savoyard Ludovic Pommeret, titré sur l’UTMB 2016 ou encore de l’Isérois Germain Grangier, double vainqueur sur la Maxi-Race (2018, 2019).  

 

Du côté des étrangers, l’Américain Jim Walmsley, triple tenant du titre de la Western States, apparaît comme le rival numéro 1 à François D’Haene. Parmi les outsiders, on peut lister son compatriote Tim Tollefson, le Russe Dmitry Mityaev, l’Allemand Hannes Namberger sans oublier les Chinois Jiaju Zhao, Yanqiao Yun, Min Qi et Guomin Deng.

Retrouvez les favoris décryptés par le Savoyard Ugo Ferrari

 

VENDREDI – 16H

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue à Chamonix pour suivre en direct l’Ultra-Trail du Mont-Blanc. Une épreuve longue de 171 kilomètres pour 10 000 mètres de dénivelé positif dont le départ sera donné à 17 heures.