AccueilEuropece sont "beaucoup de jeunes familles avec des enfants en bas âge,...

ce sont « beaucoup de jeunes familles avec des enfants en bas âge, dans une fatigue extrême », constate une association

La ville de Strasbourg accueille ce jeudi et pour plusieurs semaines 150 réfugiés afghans qui ont fui leur pays depuis la prise de pouvoir des talibans. Une association sir place constate la présence de beaucoup de familles, extrêmement fatiguées.

Article rédigé par

Publié le 26/08/2021 21:35

Temps de lecture : 1 min.

Les 110 Afghans qui sont arrivés à Strasbourg ce jeudi sont « beaucoup de jeunes familles avec des enfants en bas âge, dans une fatigue extrême », décrit sur franceinfo Arnaud Fritsch, le directeur général de l’association Foyer Notre-Dame qui gère leur accueil dans un hôtel réquisitionné par la préfecture.

« La plupart n’ont pas dormi depuis plus de 48 heures, elles ont transité par la base militaire française d’Abou Dhabi avant d’arriver à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle tard dans la nuit. Elles sont arrivées en bus à Strasbourg dans l’après-midi », décrit le directeur général, précisant que tout le monde se repose ce jeudi soir et qu’il n’y a « pas de pathologie lourde à signaler à ce stade, simplement un peu de bobologie, notamment pour les enfants, liée à ce voyage ».

« Un diagnostic et un état des lieux sanitaire et médico-psychologique sont en train d’être faits et seront poursuivis tout le weekend », ajoute Arnaud Fritsch. Les services de l’Etat vont commencer les premières démarches de demande d’asile, selon lui.

Dans cet hôtel, « il s’agit d’un accueil très temporaire et transitoire, avant d’être orienté vers d’autres opérateurs associatifs du Grand-Est pour poursuivre l’examen de leur demande d’asile, avant l’obtention d’un statut de réfugié », explique-t-il encore.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien