AccueilDernière heureBenoît Paire sorti dès le 1er tour de l'US Open

Benoît Paire sorti dès le 1er tour de l’US Open

Après s’être fait breaker pour la 3e fois dans le deuxième set, pour être mené 6-5, le Français, très énervé a d’abord pris un point de pénalité, pour avoir fracassé sa raquette sur le parasol servant à abriter son adversaire. Puis après s’être plaint auprès de l’arbitre, il a insulté une personne, la traitant de «gros fils de p…» pour avoir parlé durant un échange.

Ce n’est pas la première fois que Paire franchit la ligne jaune sur un court, puisqu’il a déjà envoyé des noms d’oiseaux à des spectateurs voire laisser filer des rencontres.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

Depuis la pandémie de Covid-19, c’est un joueur qui traîne son mal-être sur les courts. Mais cet été, il avait montré du mieux, atteignant notamment les quarts à Cincinnati.

Inconstant dans son jeu, il ne s’est d’ailleurs pas désuni en remportant la 3e manche, laissant entrevoir la possibilité d’un renversement de situation, mais son adversaire s’est ressaisi dans la suivante, se montrant au final plus régulier.

Réaction

Benoît Paire : « J’avais moins d’énergie et de jus que sur les tournois précédents. Je suis arrivé ici un peu fatigué. À Winston-Salem (Caroline du Nord), j’ai joué deux fois à 15h en plein cagnard, ça m’a beaucoup épuisé. Je n’ai pas pu vraiment me reposer. Depuis que je suis là, je suis un peu plus lourd, un peu plus lent. La surface est très rapide, ça fait la différence. C’est dommage. Lajovic a fait un bon match, c’est un très bon joueur. Je suis là depuis six semaines, ce n’est pas facile. J’ai essayé de faire de mon mieux, je me suis battu jusqu’à la fin, c’est ce que je vais retenir »