AccueilEuropela Slovénie, rappelée à l'ordre sur la liberté de la presse, prend...

la Slovénie, rappelée à l’ordre sur la liberté de la presse, prend la tête de l’UE

Le Premier ministre slovène Janez Jansa est un populiste, allié du souverainiste hongrois Viktor Orbán.

Article rédigé par

Publié le 01/07/2021 20:10

Mis à jour le 01/07/2021 20:12

Temps de lecture : 1 min.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a appelé le Premier ministre slovène Janez Janša, dont le pays a pris jeudi le 1er juillet la présidence tournante de l’Union européenne (UE) pour six mois, à garantir la liberté de la presse et à coopérer « de toute urgence » avec le nouveau parquet européen. La cheffe de l’exécutif européen a également jour donné son feu vert au plan de relance de ce pays de deux millions d’habitants, qui doit recevoir 2,5 milliards d’euros de l’UE.

Lors d’une conférence de presse au centre de convention de Brdo, à une trentaine de kilomètres de Ljubjana, la capitale du pays, la responsable européenne a souligné l’importance de « médias libres, critiques, qui jouent un rôle de surveillance des activités gouvernementales ou de la Commission par exemple ». « C’est l’essence de la démocratie », a-t-elle commenté à côté du dirigeant slovène populiste, allié du souverainiste hongrois Viktor Orbán.

La Commission européenne, dans son rapport sur l’Etat de droit publié en septembre 2020, avait épinglé la Slovénie pour des cas « fréquents » de harcèlement en ligne et de menaces à l’encontre de journalistes, « rarement sanctionnés par le système judiciaire ». L’exécutif européen doit publier son prochain rapport le 20 juillet, alors que des ONG accusent aussi le gouvernement slovène de tenter de museler les médias.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien