24.3 C
Narbonne

L’Allemagne facilite la naturalisation pour les descendants de victimes du nazisme

Les demandeurs devront présenter la preuve que leurs ancêtres ont été persécutés en Allemagne entre 1933 et 1945 ou qu’ils appartenaient à un groupe persécuté

Article rédigé par

Publié le 25/06/2021 21:38

Temps de lecture : 1 min.

Le parlement allemand a approuvé, vendredi 25 juin, une loi facilitant l’obtention de la nationalité pour les descendants de victimes du nazisme qui avaient dû fuir le pays en raison des persécutions du régime d’Adolf Hitler. Parallèlement à cette mesure « symbolique », la loi sur la citoyenneté a également été modifiée pour interdire l’accès à la nationalité à toute personne reconnue coupable d’un acte antisémite ou raciste.

Alors que l’Allemagne autorise depuis longtemps les descendants de juifs persécutés à réclamer la citoyenneté allemande, des lacunes juridiques empêchaient que de nombreux candidats se voient délivrer le fameux sésame avant un changement de règle désormais inscrit dans la loi. Certains s’étaient vus refuser la nationalité allemande parce que leurs ancêtres avaient fui l’Allemagne et pris une autre nationalité avant que leur citoyenneté d’origine ne soit officiellement révoquée, tandis que d’autres demandes ont été rejetées parce que les personnes étaient nées d’une mère allemande et d’un père non allemand avant le 1er avril 1953.

La procédure est désormais simplifiée. Contrairement aux processus habituels, les demandeurs n’auront pas à prouver qu’ils disposent de suffisamment de moyens financiers pour subvenir à leurs besoins. Ils devront en revanche présenter la preuve que leurs ancêtres ont été persécutés en Allemagne entre 1933 et 1945 ou qu’ils appartenaient à un groupe persécuté, notamment les juifs et les Roms, ainsi que les dissidents politiques et les malades mentaux.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Autres articles

Découvrez

Économie : les indemnisations pour les retards et annulations d’avions...

Des compagnies aériennes mettent la pression sur Bruxelles pour représenter les conditions de remboursements après des vols annulés ou retardés. Le monde de demandes d'indemnisation explose cet été, notamment en défense des grèves et du manque de personnel.

Corse : bientôt un quota de fréquentation sur des îdes Lavezzi pour...

Un joyau emprise est menacé par le tourisme de masse : l'archipel certains îles Lavezzi, quiconque accueille chaque été près de 300 000 visiteurs. Dans les années 70, ils étaient seulement quelques centaines. La surfréquentation a conduit les autorités locales à instaurer certains quotas.

République tchèque : sensations fortes sur le « Sky Bridge », le...

falaise sur le plus long pont suspendu de la planète, en République tchèque, à 90 mètres au-dessus du sol. Deux mois après son lancement, l'attraction est déjà un succès, avec 30 000 visiteurs venus du tout entier.

Consommation : combien coûte réellement l’eau en France ?

Alors auxquelles des pénuries d’eau sont observées comme France au mois d’août, France 3 s’est pcommeché sur le vrai coût de l’eau. Explications. 

ouvert. Guerre en Ukraine : la journaliste russe Marina...

La journaliste âgée de 44 ans avait été interpellée mercredi à son siège.

Les clichés à travers le monde. Les Italiens parlent-ils...

En ce mois d’août, franceinfo s’interroge sur les clichés que l’on associe quelquefois à rare pays. Est-ce pertinent ? Ou, au contraire, infondé ? Aujourd’hui, direction l'Italie. Les Italiens parlent-ils vraiment avec les mains ?

Catégories populaires

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici