la primauté du droit européen remise en question

Publié le 08/10/2021 22:47

Durée de la vidéo : 2 min.

France 2

Article rédigé par

J.Gasparutto, F.Caër, F.Ducobu, B.Catrice –

France 2

France Télévisions

En Pologne, les conservateurs nationalistes au pouvoir ont franchi une nouvelle étape, en remettant en cause la primauté du droit européen sur le droit national. Une décision qui éloigne lentement le pays de l’Europe, alors que sa population y semble attachée.

À Varsovie, capitale de la Pologne, le manifestants pro-Europe sont dans les rues. Certains sont même en pleurs, après les décisions prises jeudi 7 octobre par la Cour constitutionnelle. “Nous ne sommes plus dans l’Union, c’est le début de notre sortie”, s’écrit une femme. Les conservateurs, au pouvoir en Pologne, ont déclaré qu’une partie du traité européen était incompatible avec la constitution de la Pologne. Une décision considérée comme étant “gravissime” par Clément Beaune, le secrétaire d’État aux affaires européennes. En effet, le droit européen prime sur le droit national.

Les juges polonais ont pris la décision, jeudi 7 octobre, d’inverser le principe de primauté du droit européen sur le droit national. Cette situation est redoutée par la Commission européenne, qui craint que cette situation se multiplie dans de nombreux pays de l’Union. Des menaces sont envisagées contre la Pologne suite à cette décision polonaise, notamment sur le plan économique. Le blocage du plan de relance, à hauteur de 36 milliards d’euros, serait une des solutions principales contre cette décision de la Cour constitutionnelle de Pologne. 

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Related Stories

spot_img

Discover

Popular Categories

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici