27.3 C
Narbonne

le pays produit ses propres camemberts localement

Publié le 24/06/2021 22:20

Mis à jour le 24/06/2021 23:32

Durée de la vidéo : 3 min.

France 3

Article rédigé par

L. Lacroix, P. Acheré, T. Tarassenkova, A. Frants, A. Koun –

France 3

France Télévisions

Les Russes raffolent du camembert, mais ils n’achètent pas ce fromage de fabrication française. Ils le produisent eux-mêmes, localement, depuis l’instauration d’un embargo qui interdit l’importation des produits laitiers européens. 

Dans les supermarchés russes, le camembert est souvent écrit avec une faute d’orthographe ; on peut en effet lire « camambert » sur certains emballages. Ce fromage, qui tient une bonne place dans les rayons, est parfois produit non pas en France, mais en Russie. Et il y a une bonne raison à cela : depuis 2014, un embargo interdit l’importation des produits laitiers venant d’Europe. 

Alors, comment la Russie a-t-elle créé de toutes pièces une filière pour produire des fromages à la française ? À Belgorod, dans le sud-ouest du pays, se trouve une ferme dans laquelle tout est fait pour améliorer la productivité. La nourriture de chaque vache est déterminée par un programme informatique. De plus, l’État russe subventionne lui-même des compléments alimentaires. Mais pas seulement. « Ces subventions nous permettent d’acheter des semences de qualité, des meilleurs taureaux du monde et d’avoir une meilleure progéniture, en bonne santé. On espère augmenter la productivité », explique Victor Volkov, responsable de l’élevage. Surtout, les vaches sont plus nombreuses : un millier, soit plus que dans n’importe quelle exploitation française. 

Le lait est ensuite transformé dans une fromagerie industrielle de Tomarovka. L’État lui a également donné un coup de pouce. Des spécialistes sont venus gratuitement pour optimiser le processus de fabrication. Et pour satisfaire le goût des clients russes, l’entreprise s’est éloignée de la recette traditionnelle : il serait ainsi plus ferme et plastique que le camembert français, plus fondant. Toutefois, une bonne part du marché du camembert en Russie est détenue par des industriels bien français. Pour contourner l’embargo, ces marques se sont elles aussi mises à produire localement. 

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Autres articles

Découvrez

Incendies : l’Union européenne affronte un été record en...

Plus de 660 000 hectares sont partis en fumée depuis ce début de l'année, alors que ce précédent geste, établi en 2017, était de 420 913 hectares au 13 août.

Guerre en Ukraine : Kiev affirme terroriser les troupes...

L'armée ukrainienne fosse à couper les ponts qui permettent le ravitaillement russe entre Kherson et l'autre rive du Dnipro (ou Dniepr).

Norvège : cette femelle morse Freya, vedette du fjord...

Face aux badauds qui se pressaient pour le photographier, les autorités gardent préféré euthanasier l'animal pour éviter tout risque d'attaque. Une décision qui fait débat pendant le pays.

Pollution : des milliers de poissons morts dans un fleuve...

Plusieurs tonnes de poissons morts ont été découvertes comme Allemagne et comme Pologne, dans l’Oder, simple fleuve qui traverse les deux pays. Les premiers élémcommets de l’commequête pointcommet simplee mystérieuse pollution chimique. Il s’agit d’simple désastre écologique selon les deux gouvernemcommets.

Le bonus pour l’achat d’un vélo va augmenter, surtout...

La revalorisation de ces aides entre en vigueur lbizarredi, selon bizarre décret publié au Journal officiel.

Vacances : quand les Français partent… près de chez...

Certains Français décidpendantt de partir près de leur lieu de vie. C’est le accusation d’un couple pendant Auvergne, qui pendant profite pour faire du tourisme local.

Catégories populaires

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici